Le webzine du trading francophone.
Follow
Mes e-mails confidentiels™

Valeur de croissance : quelles actions acheter ?

Imaginez que vous deviez choisir, aujourd’hui, les 3 actions dans lesquelles vous resterez investis le restant de votre vie.

Ces actions seraient magiques. Capables d’assurer une croissance à long terme et, peut être, de distribuer des dividendes à court et moyen terme. Elles seraient éligibles au PEA, et nous feraient bénéficier d’avantages fiscaux à la clôture du compte.

Quelles actions achèteriez-vous ?

Ce n’est pas une décision simple. Ces actions, ce sont les actions Google (GOOGL), Amazon (AMZN) et Apple (AAPL) d’hier et peu peuvent se vanter de les avoir finement choisi depuis leur introduction en bourse.

  • Google a multiplié par 32 sa valorisation, donc sa valeur, depuis 2004.
  • Apple a multiplié par 1170 sa valorisation depuis 1990.
  • Amazon a multiplié par 2000 sa valorisation depuis 1997.

Placer 1 000€ en 1997 sur Amazon aurait rapporté 2 000 000€ d’aujourd’hui. Mais ce n’est pas si simple, car il fallait avoir le cran et le courage de tenir ses positions pendant les deux dernières crises économiques mondiales.

Certains diront que c’est trop tard, que nous avons loupé le train. C’est peut être vrai pour ces actions, bien qu’on ne puisse jamais en être persuadé, mais les places financières ne s’écrouleront pas demain en déplaise aux détracteurs. Des opportunités il y a en tous les jours alors je vous propose dans cet article que l’on s’intéresse aux critères de sélectivité qui peuvent nous permettre de repérer de telles actions.

Et je conclurai par 3 actions qui correspondent à ces critères.

Commençons.

Les valeurs cycliques à la rescousse.

Notre ambition étant élevée, je ne pourrai pas appliquer les principes de précaution des portefeuilles long termes (diversification).

Ici, je me suis clairement lancé un défi : Trouver les 3 valeurs de demain éligibles au PEA.

Cette éligibilité à une importance. Car les Google, Amazon et Apple, cotées sur le marché américain ne le sont pas. J’ai choisi ces exemples pour faciliter la compréhension du concept, mais je sais que je dois maintenant me limiter au marché français qui présente aussi son nombre de “pépite”.

Tout n’est qu’une question de sélection de valeur et… un peu de chance…

Mais pour limiter ce facteur chance, concentrons-nous sur les critères de sélection. Nous avons besoin d’une approche globale prenant en compte des données techniques, conjoncturelles et caractéristiques. Je serai donc attentif :

  • A la qualité des actionnaires. Je veux éviter les sociétés en grande partie détenues par l’Etat qui n’a pas la réputation d’être un partenaire économique de “qualité” et qui peut faire fuir les investisseurs.
  • A l’aspect porteur du secteur d’activité. Tout ce qui tourne autour de nos besoins primaires (se loger, manger) et à l’innovation a un potentiel intéressant. Je me désintéresse volontairement des valeurs financières et biotechnologiques – dites spéculatives – pour me concentrer sur des valeurs dans des secteurs offensifs.
  • A l’âge de la société. Du moins à la date de son introduction en bourse.
  • A son aspect familiale. J’apprécie les sociétés créées et dirigées par ses fondateurs et ses familles. C’est un critère intéressant de stabilité, durabilité et vision à long terme. LVMH, Bouygues et Peugeot étaient de bons candidats il y a déjà quelques années maintenant.
  • A la distribution des dividendes. Que je souhaite faible ou inexistant pour permettre à la société de réinvestir ses bénéfices dans du développement économique.
  • A la capitalisation et la valeur de l’action. Que je souhaite peu élevées pour nous permettre d’envisager une croissance longue et durable après sa phase de maturité.
  • A son évolution depuis son introduction. Ca peut paraitre étrange, mais je me réjouirai d’un recul de la valeur lié au mini-crack du coronavirus. Pourquoi ? parce que c’est une occasion de rentrer dans une action devenue sous-évaluée ? donc de faire des soldes ?. NON. Ce discours, c’est le discours de 90% des investisseurs, peut être le vôtre, mais pas le mien. Pourquoi alors ? parce que je recherche une valeur cyclique et non défensive. Je cherche une valeur qui soit capable de sur-performer les phases de croissance (qui sont statistiquement plus nombreuses que les phases de baisse).

Pour résumé : Il me faut des valeurs cycliques, ayant un potentiel de croissance dans un contexte économique en transition et dirigée par des personnalités engagées. Rien que ça!

Ma liste de 3 valeurs, avec potentiel de croissance pour une durée indéterminée.

Dans les lignes qui suivent… je vais vous présenter les 3 valeurs que j’ai minutieusement choisies. Mais avant tout ça disclaimer!

Qui suis-je ? pour proposer une sélection. Ou plutôt qui ne suis-je pas. Je ne suis pas conseiller en investissement financier (CIF). Les valeurs qui vont suivre ne peuvent être considérées comme des conseils en investissement ou des incitations à investir. Je n’expose que ma démarche et ma sélection.

J’ai pensé, en rédigeant cet article, que j’allais trouvé plus facilement des valeurs de croissance avec du potentiel. Mais j’ai été limité par ma volonté de proposer des actions éligibles au PEA, donc essentiellement française. Quand je vois le CAC40, je mesure tous les jours l’écart qui existe entre les américains (1er puissance mondiale), dont la culture financière est beaucoup plus démocratisée, et nous.

Mais 388 screens plus tard… des dernières introduction en bourse et small caps… voici mes 3 propositions :

UV GERMI : parce que la dépollution/désinfection et plus que jamais un marché porteur.

UV GERMI fabrique des lampes UV pour dépolluer l’air, l’eau et les surfaces (compatibles avec nos besoins primaires – manger, boire et respirer) et a été mis en exergue par la crise du coronavirus.

Graphique UV GERMI en bourse
UV GERMI en données hebdomadaires

Au delà du marché porteur, et si UV GERMI présentait d’autres arguments… ?

  • Fondamentalement l’entreprise affiche une belle progression de son chiffre d’affaires chaque année depuis 2014.
  • André Bordas, son fondateur, dirige et détient 48% du capital.
  • Valeur longtemps oubliée des investisseurs. On note un intérêt soudain puis un retracement qui rang dans la zone des 10€ avec une volonté de reprise haussière.

Elle arrive en 3ème position de ma sélection.

HOFFMANN GREEN : pour les futures constructions eco-friendly.

Hoffmann Green a mis au point le premier ciment bas carbone répondant à des enjeux de développement durable. L’industrie du BTP est un marché gigantesque, qui a une responsabilité dans la transition énergétique. Hoffmann Green offre à ce marché une réponse technique.

Graphique HOFMANN GREEN en bourse
HOFMANN GREEN en données hebdomadaires
  • Perspective de croissance énorme pour cette société qui signe des contrats avec des acteurs majeurs de la construction.
  • Chiffre d’affaires en rapide progression même si les bilans restent impactés par les investissements dans les sites de production.
  • D’un point de vue technique, l’introduction en bourse est satisfaisante avec la zone des 20€ qui assure le pivot.
  • Les deux cofondateurs et dirigeants, David Hoffmann et Julien Blanchard, sont les principaux actionnaires.

Elle se classe en 2ème position de ma sélection. Et pas très loin derrière mon favori :

VOLTALIA: pour les énergies renouvelables.

Voltalia construit, exploite et maintient des centrales électriques à partir d’énergie renouvelable dans le monde entier. Son positionnement (je vais en reparler) et sa capacité à s’intégrer dans les objectifs de transition énergétique fait d’elle une valeur avec potentiel de croissance durable.

Graphique Voltalia en bourse
Voltalia en données hebdomadaires
  • Voltalia est majoritairement détenue par la famille Mulliez. Propriétaires d’Auchan, Boulanger, Decathlon, Cultura, Electro dépôt… et bien d’autres. Vous imaginez la capacité de Voltalia à mettre en place des contrats nationaux voir internationaux avec toutes ses enseignes ?
  • Le chiffre d’affaires de la société est en croissance depuis 2014.
  • La société développe une approche globale (conception, réalisation, exploitation et maintenance). Et a un marge de progression intéressante dans la maintenance des équipements (seulement 7% de son chiffre d’affaires actuellement).
  • D’un point de vue technique, la tendance haussière est soutenue. La zone des 18€ assure un joli pivot et retracement du précédent sommet.

Voltalia remporte mon classement.

Rome ne s’est pas fait en un jour. Ces entreprises sont jeunes, porteuses. J’évaluerai la progression à long terme sachant que des offres de rachat – qu’on ne peut jamais exclure – pourraient venir valoriser ces sociétés et ses actionnaires…

Peut-être qu’elles vous paraissent faibles, mais rappelez-vous qu’Amazon n’était en 1994 qu’une librairie en ligne. Tout est alors possible.

Si ce concept vous a plu, partagez-le et commentez moi vos 3 valeurs vous aussi 😉

A tout de suite sur les réseaux ou dans les commentaires!


Total
3
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'apprenez plus n'importe quoi

Je vous dit tout. Comment générer des profits sur les marchés financiers ? sans prendre de risque inconsidérable (et quelles sont mes astuces).

🎁 En bonus : je vous offre ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.