Le webzine du trading francophone.
blank
Porteur du projet
Cadre du secteur privé, à l'aise avec les chiffres et investisseur particulier passionné par…
Sur Twitter
91 Following
405 Followers
RT @ThatsThatQuote: Père riche, père pauvre : transformer notre vision de l’argent (avis) ? https://t.co/Cp8RX29Kq5 via @@Christo75495391
yesterday
@LeBreakout - faire all-in et ne pas diversifier ses investissements. On le voit avec les portefelio full crypto qu… https://t.co/rey4TlpkEo
10 days ago
Follow
Mes e-mails confidentiels™

Les différents types d’assurance vie : faut-il placer son argent dans une assurance vie en 2022 ?

blank

L’assurance vie peut être un levier de prévention intéressant. Mais étant donné la conjoncture actuelle, est-ce vraiment une bonne idée d’y souscrire en 2022 ?

Dans les lignes à venir, nous vous proposons notre appréciation de la situation actuelle. Ainsi, vous pourrez vous forger une opinion sur cette épargne d’un genre particulier. Forcément, votre décision dépendra aussi de votre situation personnelle.

Mais il est bien d’avoir quelques repères, pour ne pas passer à côté d’une occasion. Ou, au contraire, avoir des regrets…

L’assurance vie : un mode d’épargne très populaire en France

Sur le site officiel du Ministère de l’économie, des finances et de la relance, on apprend que l’assurance vie est « le premier moyen d’épargne des Français ».

Il faut, par ailleurs, comprendre qu’il en existe trois types :

  • L’assurance en cas de vie.
  • L’assurance en cas de décès.
  • Un contrat hétérogène, basé à la fois sur la vie et le décès.

Nous n’allons pas tous les détailler. Mais voici les principes de base.

1. L’assurance vie… en cas de vie


Cette alternative consiste à verser de l’argent mensuellement à une compagnie d’assurance. Le montant est fixe et les conditions définies en amont. Généralement, on parle d’un délai de huit ans avant de pouvoir prétendre au retrait de son épargne. Mais les termes du contrat peuvent changer la donne.

2. L’assurance vie en cas de décès

Quelqu’un peut aussi décider de souscrire à une assurance en cas de décès. Tant qu’il est vivant, il doit payer une prime à l’assureur. Lorsqu’il quitte ce monde, ses proches encore en vie, pour autant qu’un lien soit officiellement établi, touchent une prime ou une rente.

3. L’assurance vie « hybride »


Finalement, il existe un format hétérogène, qui mêle assurance vie et assurance décès. Certains font sont déblocable du vivant de l’assuré. D’autres sont destinés aux proches qui lui survivent.

Mais alors, est-ce que souscrire à l’une de ces assurances est une bonne idée en 2022 ? Et pourquoi ? Voilà ce que vous devez savoir…

Souscrire à une assurance vie en 2022 : comment se faire un avis ?

Comme nous l’avons dit un peu plus tôt, la décision d’avoir recours à une assurance vie dépend aussi de votre situation. Avant d’espérer un retour sur investissement, il faudra tout de même verser un somme tous les mois.

Si cela vous paraît possible, il est généralement conseillé de ne pas trop attendre. Car c’est logique : plus l’on vieillit, moins les offres sont intéressantes. Mais alors, 2022 serait-il un bon millésime ?

Certains vous diraient sans doute que non. En effet, la situation économique est particulièrement délicate. La crise pandémique et, plus récemment, le conflit russo-ukrainien entraînent une inflation redoutable pour certain(e)s. Les réfractaires diront donc que ce n’est pas le moment. Qu’il est plus sage d’économiser, plutôt que d’enrichir les compagnies d’assurance.

D’autres, au contraire, considéreront que c’est le moment. Qu’une telle période suppose justement un redoublement de prévoyance. Selon cette optique, il est urgent d’épargner, pour avoir un retour ultérieur et se garantir un pécule.

Il ne vous reste qu’à choisir votre « camp ». Et pour vous y aider, voici encore quelques astuces vraiment utiles.

L’assurance vie en 2022 : support en euros ou en unités de compte ?

Parmi les modes de placements proposés aux Français dans le cadre d’une assurance vie, on distingue les supports en euros ou en unité de compte.

Assurance-vie : le support en euros

Si vous craignez pour votre santé financière, peut-être que vous préférerez jouer la sécurité. Dans ce cas, un contrat impliquant un support en euros paraît plus raisonnable.

Il s’agit d’une approche qui ressemble aux systèmes de prêts bancaires. L’argent que vous versez chaque mois vous sera remis sous les conditions établies, en temps voulu.

La plupart du temps, les compagnies se fabriquent une marge sur les frais de gestion, par exemple. Vous avez donc une assurance, justement : celle de revoir vos fonds… pour autant que vous restiez en vie lorsque le terme du contrat arrive.

Assurance-vie : le support en unités de compte


Le support en unités de compte, lui, s’apparente à une forme de spéculation avancée. Attention : dans le cas du « support en euros », il y aura aussi un aspect spéculatif. Mais il est moins prononcé. L’assurance met en « jeu » votre argent de manière plus modérée.


Avec le support en unités de compte, la mécanique est plus complexe. Vous entrez vraiment sur les marchés financiers par ce biais. Vos investissements prennent la forme d’actions et/ou d’obligations, entre autres. L’avantage, c’est que vous pouvez espérer des retours plus intéressants. Mais en aucun cas votre capital n’est garanti.

Aussi, contrairement au trading par exemple, vous disposez d’une marge d’action très réduite. Une fois les termes définis, les décisions ne vous appartiennent plus.

Alors, comment choisir ?

C’est à vous de délimiter une zone de confort. Le fait que nous traversions une crise économique importante ne veut pas dire que tous les investisseurs s’endettent. Au contraire, les plus malins en profitent pour s’enrichir. Tout dépend des domaines concernés. Des secteurs touchés.

Souscrire à une assurance vie en 2022 : notre bilan

Nous ne voulons pas vous décourager si vous souhaitez recourir à une assurance vie. Pour autant que vous choisissiez un partenaire de confiance, cela peut vraiment porter ses fruits.


En revanche, nous vous conseillons de ne pas vous lancer tête baissée dans l’aventure. Il est important de peser vos intérêts. Puis de définir clairement le contrat avec l’assureur. Il ne faut ni trop tarder… ni se précipiter.

Pour en revenir à notre question principale, il n’est pas moins intéressant d’engager le processus en 2022 par rapport à une autre année. Mais chaque période suppose son lot de défis, et de fluctuations boursières. Si vous vous tournez vers un modèle plus « dangereux », restez prudent(e). L’appât du gain fait parfois prendre des décisions inadaptées.

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

blank

L'outil inestimable pour apprendre à investir sur les marchés

Comment vous lancer ? et générer des profits sur les marchés financiers ? sans prendre de risque inconsidérable (grâce à mes 7 astuces uniques). Je vous dit tout.

🎁 En bonus : je vous offre ma calculette unique Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.