Je veut apprendre le traiding ! et devenir traider !

Apprendre le traiding

A tous les day-swingers! Je m’excuse, ces fautes de titre sont évidemment volontaires.

Et merci à Thomas de Belgique (oui nous sommes aussi lu en Belgique), qui m’a permis de prendre conscience que mon formulaire de contact ne fonctionnait plus – c’est désormais rétabli – dès suite d’une mise à jour!

Sauf que – entre 36 spams – j’ai aussi reçu un nouveau message : “Je veut apprendre le traiding ! et devenir traider ! peux-tu m’aider ?”

Alors, comment répondre à cette question ?

Si l’on fait abstraction des fautes d’orthographe dantesques, c’est bien sur le fond que j’aimerai dédier mon article. Nous avons tous un jour cherché à investir en bourse et je préfère répondre à ce type d’interrogation que de payer les pots cassés d’une expérience douloureuse (arnaque en ligne, mauvais dossier, endettement, dépendance…).

Pour y répondre, je vais utiliser mon parcours.

Car il y a quelques années, j’ai moi même cherché à apprendre à trader et faire du trading! Alors je vais revenir sur les 4 étapes qui ont bouleversé mon parcours.

Et vous allez voir que tout n’est pas si rose.

Jusqu’à 170,00€ OFFERTS sur…

blank

Interactiv Trading

Elue, meilleure formation trading 2024 par ses utilisateurs avec une note moyenne de 4,8/5 sur 4 776 avis d’utilisateurs.

Si vous n’êtes pas encore convaincu par les nombreux utilisateurs satisfaits, vous pouvez découvrir IVT Trading via notre retour d’expérience de 4 années d’abonnement.

Mais revenons au sujet.

#Étape 1 : S’entourer du meilleur broker.

Choisir son broker (courtier) est LA décision la plus importante que vous allez prendre.

Pourquoi ?

Car cette décision conditionne littéralement votre réussite… Choisir le mauvais courtier, c’est ce tirer une balle dans le pied.

  • Vous risquez de devoir payer des prix exorbitants pour vos transactions.
  • Vous risquez de voir votre plateforme de trading réaliser des mèches – ce que l’on appelle aussi chasse aux stops – pour clôturer en perte vos investissements.
  • Vous risquez aussi la fermeture, du jour au lendemain, de votre entreprise de courtage si elle n’est pas suffisamment solide… et donc de perdre l’intégralité de votre capital.

L’un des meilleures compromis reste d’utiliser une plateforme fiable dans lesquelles Freedom24 se positionne :

Regardez :

Donnez un coup d'accélérateur à votre réussite avec Freedom24

Donnez un coup d'accélérateur à votre réussite avec Freedom24
91 100 0 1
– 4,5/5 sur Trustpilot. La plateforme obtient la meilleure note dans la catégorie société de courtage.
– L’application mobile est notée 5 sur 5 sur Google Pay avec plus de 5460 avis.
– Des idées de trading pour apprendre et progresser.
– Un outil complet pour trader, investir et participer à des introductions en Bourse
– Une garantie de protection de capitale qui couvre votre capital à hauteur de 20 000€
– Et surtout, des tarifs peu élevés.
– 4,5/5 sur Trustpilot. La plateforme obtient la meilleure note dans la catégorie société de courtage.
– L’application mobile est notée 5 sur 5 sur Google Pay avec plus de 5460 avis.
– Des idées de trading pour apprendre et progresser.
– Un outil complet pour trader, investir et participer à des introductions en Bourse
– Une garantie de protection de capitale qui couvre votre capital à hauteur de 20 000€
– Et surtout, des tarifs peu élevés.
91/100
Notation
Très fiable

J’ai même rédigé un avis complet sur Freedom24.

Je vous laisse surtout vous inscrire et profiter d’un accès en illimité et gratuit pendant 30 jours grâce à mon lien ci-dessous :

#Étape 2 : en “traiding” il ne faut pas s’intéresser à tout le monde.

Malheureusement vous n’y échapperez pas. Sauf si vous avez beaucoup de chance.

blank

C’est malheureux à dire, mais je pense qu’il faut se faire avoir au moins une fois pour commencer à comprendre quel monde nous entoure.

La finance est un milieu opaque, où tous les acteurs ont des intérêts :

  • Votre banquier touche des commissions s’il vous vend des produits de placement, il n’en touche pas s’il réalise des performances avec vous.
  • Votre analyste préféré est parfois payé pour dresser une recommandation positive d’un titre, afin d’appâter les investisseurs.
  • Votre courtier est tout heureux de vous voir arriver chez lui, puisqu’il récupérera (sans prise de risque) a minima des commissions sur vos ordres et parfois vos pertes.
  • Votre formateur, va a priori toucher de l’argent lors de votre achat ou abonnement. Cela ne change rien si la formation est intéressante ou non.
  • Votre arnaqueur, oui car quel que soit la casquette (formateur, créateur de plateforme, option binaires, algo, signaux forex, robots,…) veut votre argent et c’est tout.

Sauf qu’en matière de trading, c’est un peu comme une loi de Pareto inversé ? Vilfredo Pareto a inventé la règle des 20-80. 20% d’efforts, pour 80% de résultats. A cause de la complexité du trading, de l’avènement des publicités en ligne et du schéma d’organisation des acteurs financiers, on arrive facilement à 80% “d’arnaques”, pour 20% d’acteurs légitimes.

Aller c’est dit, criez moi dessus!

C’est donc dur de démêler le vrai du faux. Surtout lorsqu’on débute.

On peut être attirer par une promesse de réussite, par une promesse de liberté, une promesse de vie rêvée, une promesse de retraite anticipée, on peut être impressionné par les compétences (techniques ou fondamentales) acquisses par votre formateur même si elles n’ont aucune valeur si la réussite ne suit pas…

A mes débuts, moi aussi, je me suis fait avoir, c’est aussi pour ça que je partage ceux qui m’ont aidé a minima comme Interactiv Trading et Julien Flot. C’est facile de conseiller un service, il y en a des tonnes sur internet, mais conseiller un service “testé et approuvé” est déjà plus intéressant à mon sens.

Ce n’est pas pour ça qu’il faut se limiter à ma short-list des formateurs ceci dit.

#Étape 3 : Comprendre qu’on ne sait rien des marchés financiers.

Une fois que votre niveau de défiance est au maximum, on peut commencer à avancer seul.

Après quelques formations, j’ai fait la monstrueuse erreur de me reposer sur mes acquis. C’est bon, je me suis formé, je trade, je pensais tout connaitre sur la bourse.

Jusqu’au jour où j’ai échangé avec un ancien trader professionnel, toujours en activité pour son compte propre. Je me suis pris une claque vis-à-vis de la somme de compétences supplémentaires qu’il avait sur moi. C’est là où j’ai compris que l’analyse technique, c’est bien, mais qu’il fallait aller plus loin, il fallait comprendre l’économie : comment fonctionne la bourse ? pourquoi les banques centrales interviennent ? qui profite des milliards injectés dans l’économie ? est-ce réelle ? etc. Subtilement j’en ai fait une catégorie économie sur lesformationstrading.fr, ce n’est pas un hasard. Même si cette catégorie est sans doute la moins populaire du site, elle est pour moi ô combien importante!

Je vais vous dire un secret.

Personne ne sait. Personne ne sait si la bourse va monter, descendre, aller à droit où à gauche.

Dès lors cet extrait a pris beaucoup de sens pour moi :

Les grands médias n’en savent pas plus, ils ont beau invité des traders expérimentés, ils ne font toujours que la conclusion d’un événement passé.

Le CAC40 en hausse aujourd’hui “les investisseurs se découvrent un appétit pour le risque, ah bon ? ne pouvaient-ils pas se découvrir ce même appétit à l’ouverture des marchés ?

Mais vous savez quoi ? C’est plutôt un avantage pour nous, petit porteur. Nous avons le même degré d’information (personne ne sait, sauf les délits d’initiés) et il est plus facile pour nous de rentrer et sortir d’un mouvement que les gros capitaux qui n’ont pas de contrepartie.

Quand on perd ses convictions, il ne reste plus qu’à savoir quoi faire dans telle ou telle situation.

#Étape 4 : Comprendre qu’en “traiding”, un marché action s’achète.

Vous aurez toujours une bonne raison de vendre.

  • L’indice arrive à proximité d’une résistance majeure.
  • L’indice a clôturé avec un avalement baissier.
  • Le résultat du chômage ne sont pas bons.
  • L’indice est en haut de son canal haussier.
  • L’indice a trop monté!!!!
  • La bourse est irrationnelle, il va y avoir un rééquilibrage imminent. Si si, tout le monde le dit dans la presse.

Bilan des courses, le marché sera encore là quand vous ne serez plus solvable.

C’est la faute de ceux qui vous disent que vous pourrez gagner à tout moment, quand ça monte et quand ça baisse. Ce peut être vrai pour des actifs bien ciblés, mais pour le marché des actions, qui est en hausse dans 70% de son temps, c’est beaucoup plus compliqué.

Faire du trading ne veut pas dire, faire des allers et retours dans tous les sens. Faire du trading signifie que vous allez spéculer sur des mouvements à court terme. Rien de plus.

…et bonne nouvelle!

Mon expérience, je la partage. Sur cet article, sur mes articles et plus largement dans mes e-mails confidentiels. Lieu de liberté pour moi où je ne serai pas copié, des astuces essentiels comme celles-ci j’en partage d’autres, des actions que je suis, des sujets qui vous intéressent comme les cryptomonnaies. Vous avez l’occasion de pouvoir profiter de mes connaissances, pour vous aussi apprendre, découvrir et comprendre les investissements sans vous brûler les ailes.

Tout ça se passe ici.

Comprendre qu’il faut se mettre dans le sens du mouvement dominant est déjà un grand pas dans votre future réussite. Que je souhaite d’ailleurs, la bourse est une activité passionnante dont sa connotation – en France du moins – a besoin d’être rehaussée.

Je vous souhaite le meilleur. ❤️

Total
0
Partages
3 commentaires
  1. bonjour vous avez dit que échangé avec un ancien trader professionnel et que il vous appris plein de chose quelle sont ces chose. Merci

    1. Bonjour Lionel,
      Effectivement c’était un très bel échange.
      J’ai discuté avec lui juste après le flash krash de la bourse liée au coronavirus en mars 2020.
      Lui en avait profité. Il avait shorté la bourse, non pas parce que la bourse était sur des plus hauts, mais parce qu’il avait pressenti des alertes, par exemple :
      – Avant l’arrivée du Coronavirus en France, il y avait des mouvements en Chine (poumon industriel mondial).
      – Apple venait d’annoncer un profit warning, rarissime pour un groupe aussi solide.
      – Quelques mouvements aussi alertant dans les déplacements des liquidités.
      Nous avions aussi la même vision sur l’analyse technique. L’analyse technique n’est pas inutile, mais elle ne se suffit pas à elle seule.
      Bien à vous
      Christopher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires
blank
Lire l'article

Le top 10 des actions à fort potentiel 2024

Certains secteurs de l’économie ont retrouvé leur santé après un début de décennie très mouvementé. D’autres subissent les…