Le webzine du trading francophone.

Break-Even : l’astuce de trading universelle (forex, actions, indices…)

blank

J’imagine que vous avez déjà lu quelques part l’acronyme “BE” ?

Sur un forum, sur les réseaux sociaux, sur des plateformes spécialisées, l’acronyme est utilisé à outrance et peut, pour les moins initiés, être la source d’interrogation.

BE signifie Break Even.

Comme vous n’êtes, à partir de là, pas plus avancé dans la compréhension de ce que l’on appelle en français seuil de rentabilité, j’ai décidé d’en écrire un article.

Le Break Even est une fonction de votre couteau suisse. C’est un outil de gestion des risques à maitriser et/ou à connaitre lorsqu’on intervient sur les marchés, aussi bien à court comme à long terme.

C’est un outil que l’on décide d’utiliser ou non. Et qui peut, dans de nombreux cas, limiter nos pertes.

Utilisable sur n’importe quel actif financier (forex, matières premières, bitcoin, ETF, actions, indices, obligations…), simple et sans frais, il est difficile de s’en passer…

Si c’est encore flou pour vous, ce qui est normal si vous débutez, alors je vous propose de lire les lignes qui suivent car je vais vous montrer par des exemples comment utiliser le Break Even.

Break Even l’outil de trading par excellence.

Si les investisseurs lui accordent moins d’intérêt, le Break Even retrouve sa noblesse dans les activités de trading (ou schpile dans le langage professionnel).

Concrètement, il s’agit de déplacer son stop loss à son niveau d’entrée pour que ce dernier ne génère aucune perte si le cours d’un actif se retourne.

Prenons un exemple avec le CAC SMALL

Imaginons que j’ai pris (oui on refait le passé, mais cette fois-ci c’est pour apprendre) une position acheteuse sur le CACS (CAC SMALL), cette prise de position est motivée par une convergence de caractéristiques techniques :

  • Le prix est sur une belle dynamique de reprise depuis les 3 précédentes bougies rouge, dynamique motivée par des espoirs de vaccins et l’élection de Jo Biden à la tête des États Unis (conjoncturellement favorables et attendus).
  • Le prix après avoir réagit reste particulièrement insensible à la résistance des 9 900 – 9 920, en formant un marteau (voir mon article sur les chandeliers japonais).
  • Le prix casse à la hausse son biseau baissier (figure chartiste dessinée).

A cette prise de position, je décide de mettre un stop loss (ordre de sortie de position) à 9 480 points, soit 430 points plus bas que ma prise de position.

Mais mon trade se confirme dès les jours qui suivent…

CAC SMALL avec stop loss

Comme personne ne sait de quoi l’avenir est fait, j’ai plusieurs solutions :

  • La plus radicale, je sors en plus-value.
  • La plus risquée, je ne fais rien.
  • La plus raisonnée, je prends une partie des bénéfices et laisse courir mon trade.
  • La plus logique vis-à-vis du sujet de cet article, je mets à Break-Even. Donc je remonte mon stop loss au point d’entrée et peux laisser courir mon trade sans craindre de perdre de l’argent sur cette position (hors gap).

Et quelques fois nous avons de belles surprises :

CAC SMALL avec break even

Et si je ne mets jamais de Stop Loss ?

A la lecture des définitions, et sans débattre sur la nécessité ou non de mettre un stop loss, il est légitime de se poser cette question.

Car en réalité, la notion de Break Even n’est pas conditionnée à la remontée d’un stop loss. Break Even signifie “niveau sur lequel il n’est plus possible de perdre”.

Vous aurez donc tout latence, a posteriori, de positionner un ordre conditionnel de vente au niveau de votre point d’entrée.

Ce nouvel ordre assurera votre sortie de position.

Le Break Even est-il efficace ?

L’efficacité du “BE” est controversée, à mon sens il n’y a pas de bonne réponse tout dépend de votre aversion aux risques.

La technique est intéressante pour réduire vos pertes mais vous n’augmentez pas vos gains.

Dès lors dans votre stratégie, il faut trouver un équilibre entre vous protéger des pertes ET ne pas limiter vos gains.

Ce n’est pas une technique miracle.

L’intérêt pour moi de cette pratique est de donner un avantage psychologique. De donner une certaine assurance quant à l’issue du trade.

Nos émotions qui guident nos décisions sont bien fragiles…

Après une série de trades perdants, ou lorsque l’on débute, nous n’acceptons plus ou pas – en général – les pertes. Dès lors, la solution de la mise à Break Even semble être le “graal”.

Sauf que, mis en anticipation les quelques mouvements qui vont s’opérer sur les marchés financiers vont très probablement toucher votre BE, alors que vous aurez pu rester bien orienté. Vous allez donc nuire à vos futures plus values.

Un constat aussi banal que rageant. Alors si vous avez besoin de conseils pour bien positionner votre BE outre les quelques optimisations que nous allons voir dans le paragraphe suivant, il est possible de s’entourer de traders aguerris qui tradent en journée et en live.

Alors comment optimiser la mise à BE ?

Nous avons vu que le BE peut nuire à vos performances si il est mal utilisé. Et pourtant, il semble cohérent de l’utiliser dans d’autres situations, c’est celles que nous allons approfondir maintenant.

L’utiliser dans une stratégie de Trend Following

Le Trend Following est une stratégie de suivi de tendance, qui est considérée comme l’une des meilleures par de nombreux investisseurs particuliers, nous en avons déjà dressé un article.

Il convient de s’inscrire dans le début ou dans la continuation d’un mouvement directionnel (tendance) et de n’en sortir qu’à son épuisement.

Tout l’enjeu consiste à être capable de tenir un mouvement gagnant.

Et c’est à partir de ce moment que le Break Even peut avoir son importance. Car si votre position est sécurisée, vous aurez davantage la capacité à tenir vos positions.

Mais doit-on vraiment mettre le Break Even au niveau d’entrée ?

Optimiser son niveau d’entrée.

Rappelons que Break Even en français est traduit par : seuil de rentabilité ou point mort.

Mais dans le cadre d’investissement, le seuil de rentabilité n’est pas le point d’entrée car il vous faut couvrir des frais de courtiers.

Il est coutume pour beaucoup de considérer que la mise à BE doit couvrir a minima les frais. C’est à dire engendrer une plus value, certes faibles, mais en capacité de financer la prise de risque (couverture des frais de passage des ordres, et s’ils s’appliquent : frais de change, frais du levier, frais de tenu de position…)

Limiter son utilisation.

L’absence d’utilisation volontaire peut être une compétence, elle prouve que vous connaissez votre approche et la rentabilité d’une mise à BE.

Comme nous l’avons vu, vouloir mettre à BE trop rapidement peut limiter vos gains. Dès lors ne pas le mettre devient une stratégie.

Si le Break Even s’applique sur tous les actifs financiers, son utilisation ne doit pas être systématique.

Il est énervant de lire que les acteurs des signaux de forex l’utilise à outrance, mais comme il est impossible de suivre en live leurs vrais résultats (pourtant nous aurions aujourd’hui tous les moyens pour le faire), vous lirez souvent les remarques suivantes : “j’ai clôturé à BE”, “sorti BE” alors que c’était impossible… Un bon moyen de faire croire à ses suiveurs qu’on ne fait pas de pertes….

Alors attention à ne pas croire que cet outil, certes intéressant, à connaitre, modifiera profondément vos résultats.

Utilisez-le comme une assurance. L’assurance vous protège, vous couvre et vous donne la confiance de prendre un peu plus de risque.

Devenez privilégié

Apprendre la bourse, gagner de l’argent, déjouer les statistiques et réduire vos pertes ? C’est possible.

🎁 Je vous offre pour commencer ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Je profite de vous écrire le 25 décembre pour vous souhaiter un joyeux noël 🎉 😍

L’année 2021 réservera pleins de surprises, c’est la passion qui m’anime et je compte sur vous.

Prenez soin de vous et portez vous bien. 🤍

Total
1
Partages
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires
Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.