Qu’est ce que le slippage ? (à partir d’un cas réel)

Risque de slippage

Suite à la lecture de mon premier article sur les risques en bourse, beaucoup me demandent des précisions supplémentaires sur le risque de slippage. Ce besoin d’information est une bonne et mauvaise nouvelle à la fois. Une bonne car a priori vous n’y avez jamais été confronté, et mauvaise car ce besoin traduit encore un manque de connaissance des risques en bourse.

Définition du slippage

Le slippage est l’écart de cotation entre le passage d’un ordre et le prix obtenu. En effet, bien que votre plateforme de trading vous semble rapide, le temps qui s’écoule, même minime, entre la demande de passage d’ordre et son exécution laisse la possibilité au cours d’un actif de varier.

L’importance du slippage varie en fonction de plusieurs critères qui peuvent se cumuler :

  • La volatilité au moment du passage d’ordre : C’est l’une des causes principales du slippage. Un actif a des variations de prix plus ou moins étendues. Lorsque la volatilité est forte (mouvement de prix rapide et important), le slippage est fréquent et potentiellement elevé.
  • La liquidité : C’est la capacité de l’actif à s’échanger. Lors de krash boursier la liquidité est peu présente. Les acheteurs recherches à vendre, mais aucun acheteurs ne se proposent. L’actif baisse rapidement (volatilité) mais sans échange (liquidité).
  • Les trous de cotation ou gap : Généralement les gaps sur forment lors des périodes de fermeture de marché (la nuit pour les indices par exemple). Si un ordre d’achat est initié dans une période de fermeture, et que l’actif suite à une annonce économique offre en gap positif, l’ordre sera exécuté au prix disponible à l’ouverture.
  • La rapidité de votre matériel : Connexion internet, plateforme de trading, vitesse de votre ordinateur, rapidité du courtier. Ce sont aussi des causes de slippage.

Le slippage peut être négatif, comme positif. En règle générale, le slippage est positif lorsque votre investissement atteint un take profit sur une période de volatilité et négatif, dans le cas inverse, lorsque votre investissement atteint un stop loss sur une période de volatilité (double peine).

Un exemple pour tout comprendre

J’ai réalisé un investissement sur la paire de forex exotique SGD/CNH. J’ai tenté d’intervenir dans une reprise de tendance baissière, au niveau des 5.0277.

Entrée en position sur la paire forex SGD/CNH

Le trade se passait bien, j’étais gagnant en positif de plus de 30 pips. Mais à 14h30, arrivait une statistique économique. Je prends donc la décision de sécuriser mon trade gagnant en positionnant mon STOP loss au point d’entrée (BreakEven).

Positionnement du STOP au cours d’entrée en position

Malheureusement, la volatilité entrainée par l’annonce économique permet au cours de toucher mon stop loss (quasiment au point près) et me fais sortir avec un slippage négatif de -13 pips.

Sortie de position avec slippage négatif

Sur cette dernière image, vous pouvez apercevoir que ma sortie de position se fait 13 pips en dehors du cours du forex. Interrogé, mon broker a rétorqué que cela était normal sur le forex pour que les échanges dépendent de l’offre et de la demande (bid / ask) mais que le cours ne représente que la moyenne des échanges et non le prix réellement disponible…

Je suis donc passé d’un trade gagnant censé être sécurisé à BreakEven à un trade perdant de -13 pips sans compter les frais associés. Bizarrement faites le lien avec les vendeurs de signaux. Lequel vous a déjà parlé de slippage ? Lorsque vous suivez des signaux de trading, personne ne vous parle de ce risque! Le vendeur préféra vous dire : “J’ai sorti mon trade à BE” ce qui peut être vrai, s’il trade avec un compte de démonstration ou faux, s’il souhaite minimiser les pertes.

Les risques dans votre investissement

Le premier risque que vous évitez à la lecture de cet article, c’est le risque lié à la méconnaissance du slippage.

Le deuxième, c’est le risque lié à votre capital. Il faut bien comprendre que le slippage réduit vos gains ou augmente vos pertes lorsqu’il est négatif. Il l’est souvent lorsque votre stratégie utilise des stops sur les actifs du forex. Stratégie de stop suiveur, de stop win, ou tout simplement de mise en place stop loss (recommandé). Les stops étant déclenchés par un recul des cours, le slippage amplifie ce recul si, de la volatilité ou un manque de liquidité, est présent.

Dès lors, pour s’en prémunir, il est primordial d’adapter sa taille de position à son capital. De ne pas utiliser d’effet de levier, et de trader sur des unités de temps longues, rendant ces variations négligeables.

La différence avec le spread

Ce n’est pas un article de définition du spread mais ce dernier peut être confondu avec le slippage surtout quand vos broker pratique le spread dit variable.

Le spread représente la commission du broker. Cela correspond à la différence entre le cours réel d’un actif et le cours d’exécution de votre ordre. Si la commission du courtier est de 2 pips par ordre, il faudra une variation dans le sens de votre investissement de 2 pips minimum pour commencer à gagner de l’argent. Le spread est normalement maitrisé et connu mais ce dernier peut être variable.

La variation du spread est fonction de la volatilité et de la liquidité. Dans le cas d’un spread variable, votre risque investissement peut être entendu à la fois au spread et au slippage. Ce deux notions sont complémentaires et se cumulent. Préférez – si vous le pouvez – des courtiers avec frais fixes, et oubliez ceux qui communiquent sur la gratuité de leur service, car en réalité ce sont eux qui prélèvent le plus de spread.

Par Christopher LFT

Cadre du secteur privé, à l'aise avec les chiffres et investisseur particulier passionné par la finance. Je suis acteur / consommateur du trading francophone depuis plus 5 ans. Devenu autonome, j'ai décidé de vous apporter mon retour d'expérience et ma compréhension des marchés, qui est bien différente de ce que vous propose les vendeurs de rêves.

Voir tous les articles de Christopher LFT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *