Stratégie swing trading : comment réussir en FOREX ?

blank

Comment réussir une stratégie swing trading, plus particulièrement dans le domaine du FOREX ? Il n’existe pas de technique imparable, mais nous allons vous livrer quelques pistes. À travers cet article, (re)découvrez les spécificités de cette approche, le swing trading donc… et les principes du marché des devises, qui a une dynamique particulière.

Lorsqu’on s’engage dans la spéculation, il faut toujours viser l’atteinte d’un équilibre. Ne jamais agir est contre-productif. Se précipiter sur une position… se révèle parfois (souvent) dangereux. Pour trouver un rythme optimal et maximiser sa rentabilité, il vaut mieux se renseigner en amont.


Voici quelques informations précieuses à propos de la place que le FOREX peut occuper en swing trading. Nous vous souhaitons par avance d’enregistrer des bénéfices !

Qu’est-ce que le swing-trading ? Un rappel

Le swing trading est un modèle de gestion quise situe, pour simplifier, entre le day trading et les investissements en Bourse tels que l’actionnariat. Le trader va chercher à percevoir des profits grâce à des fluctuations sur plusieurs jours. C’est la tactique du moyen terme, qui demande une certaine agilité.

Psychologiquement, cette méthode peut aider à ne pas hâter ses décisions – à « prendre le pouls » avant de modifier une position.

Mais alors, qu’en est-il lorsqu’on cherche à exploiter les atouts du FOREX ? Avant d’aborder ce point, rappelons en quelques mots ce que désigne ce fameux sigle.

Bon à savoir : chaque trader doit identifier son profil

Nous venons de mentionner le côté psychologique du trading. À vrai dire, une perturbation sur les marchés pourrait totalement déstabiliser un investisseur… et relever du détail pour l’autre. Pensez à cerner vos limites, vos affinités, vos préférences pour aborder vos positionnements avec le plus de sérénité possible.

C’est quoi, exactement, le FOREX ?

Le FOREX se rapporte au « foreign exchange market », autrement dit au « marché des échanges ». Lorsqu’on spécule dans ce domaine, on ne se positionne pas sur des actions, mais sur la manière dont la valeur des devises monétaires évolue.

À ce jour, il s’agit de la place boursière attirant le plus d’investisseurs au monde – les transactions grimpent souvent jusqu’à 7 ou 8 milliards de dollars par jour.

Tout cela ouvre des portes lorsqu’on souhaite faire fructifier son capital. Cela dit, il reste essentiel de comprendre les aspects propres à ce marchéafin de mettre toutes les chances de son côté.

Approfondissons cette dimension, nous garderons, comme annoncé, le swing-trading en ligne de mire.

La taille de position : un point essentiel en FOREX

Parmi les « bons réflexes » à prendre, il faut veiller à mesurer la taille de position.

Autrement dit, en l’occurrence, vous considérerez la volatilité relative à la paire de devises échangée. Car oui, un peu comme un affrontement sur le ring, c’est l’écart de valeur entre deux monnaies qui constitue le moteur de ce marché.

Par exemple, le duo « EUR/USD » enregistre des variations différentes à celui dénommé « GBP/JPY ». Sur le moyen terme (celui du swing trading), l’évolution mérite votre attention, parfois vos réactions, afin de ne pas laisser les bonnes occasions vous échapper trop souvent.

Nous préconisons l’emploi d’outils comme l’Average True Range (ATR). Il vous aidera au moment d’ajuster la taille de la position. Fournissant des indices précieux (sans être infaillibles, bien sûr), il contribue à prendre des décisions plus raisonnées/plus raisonnables en termes de gestion des risques.

Est-ce déjà la fin de notre petit guide ? Suffit-il de jauger les écarts avec habileté ? Évidemment, non. D’autres points sont à considérer. Notamment en ce qui concerne les frais.

Comment tenir compte des frais lors d’une stratégie de swing trading en FOREX ?

Les frais sont trop souvent négligés par les spéculateurs. Pourtant, au bilan, ils peuvent sérieusement peser sur un budget.

Afin de ne pas constater l’érosion de vos profits, choisissez bien votre broker. Passez au crible les spreads, les commissions… et les frais de conversion des devises, en ce qui concerne le FOREX précisément.

Songez qu’au-delà du courtier et de sa politique…

… la volatilité elle-même a un impact sur ces prélèvements. La liquidité des devises constitue, elle aussi, un facteur important. En principe, toutes ces informations devraient être affichées de manière 100% transparente. C’est ensuite à vous d’en tenir compte pour limiter les pertes sèches par transaction.

Outre ces frais « d’agence », il y a le rollover (dit également « swap ») à prendre en considération. Ils sont tantôt gagnés, tantôt payés dans le cadre d’une position maintenue pendant la nuit.

  • Si vous détenez une position (plus ou moins) longue liée à une paire de devises et que le taux d’intérêt de la devise achetée affiche un taux d’intérêt plus élevé que celui de la devise vendue… cela vous sera bénéfique.
  • À contrario, votre avoir diminue si le taux d’intérêt de la devise vendue s’accompagne d’un taux d’intérêt plus élevé.

On retrouve l’importance de la balance décrite plus tôt. Un swing trader digne de ce nom ne laisse pas son logiciel tourner sans la moindre vérification. Il reste alerte, réactif, tout en sachant gardant une certaine patience.

Tout au long de votre stratégie en bourse, vous gagnerez aussi à scruter l’actualité. N’oubliez pas que des épisodes de forte/de faible volatilité peuvent s’observer de manière particulièrement prononcée en FOREX. Identifiez au mieux les structures de marché, les oscillations pour ajuster votre approche avec finesse.

Le swing-trading en FOREX : un exercice d’équilibriste

Si vous débutez dans l’univers des marchés financiers… renoncez au swing-trading pour le moment. Il y a un large éventail de paramètres à considérer. Trop large pour les néophytes.

Lorsque vous vous sentirez prêt(e), assurez-vous d’utiliser un broker fiable. Ce dernier sera doté d’outils et de fonctionnalités performants. Ceux qui aident à garder le « contrôle » – même si certains phénomènes nous échappent forcément.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que le succès du FOREX n’est pas synonyme d’invulnérabilité. Environ 90% des particuliers sont perdants lorsqu’ils pratiquent le trading. Faire partie des 10% requière une grande préparation.

Total
0
Partages
Articles similaires
blank
Lire l'article

Le top 10 des actions à fort potentiel 2024

Certains secteurs de l’économie ont retrouvé leur santé après un début de décennie très mouvementé. D’autres subissent les…
blank
Lire l'article

Yomi Denzel : est-ce une arnaque ? 

Ce n’est pas la première fois que j’évoque Yomi Denzel. Et pour cause : Mon article “Yomi Denzel, sa…