Le webzine du trading francophone.
Follow
Mes e-mails confidentiels™

Dollar Cost Averaging : la méthode DCA en bourse.

Spoiler : c’est l’une des techniques pour gagner en bourse les plus simples (et pas des moins efficaces).

C’est aussi elle qui permet aux gestionnaires de patrimoine et page de vente de produits d’investissements de mettre en avant le coût de l’inaction, en clair le montant mirobolant que vous avez perdu en bourse en n’étant pas investi les années précédentes.

Vous voyez de quoi je veux parler ?

En investissant 200€ par mois depuis 5 ans sur le Bitcoin, vous auriez pu gagner 147 000€[1] pour un total de 12 000€ investis.

Magique!!! le Bitcoin n’est pas un exemple pris au hasard. C’est lui et plus globalement les crypto-monnaies qui ont permis de repopulariser la méthode Dollar Cost Averaging. De nombreux sites, et malheureusement certains d’arnaques comme Bitcoin Trader, ont fait miroiter des gains énormes aux jeunes investisseurs avec de faibles montants investis.

Mais rassurez vous, l’arnaque ne réside pas dans la méthode bien au contraire. Les plateformes localisées dans des paradis fiscaux ont bien d’autres procédés pour vous arnaquer (impossibilité de retrait, fermeture, frais élevés, fausses promesses…).

Alors si la méthode DCA en bourse a réellement un intérêt, voyons dans cet article lesquelles et comment vous pouvez l’utiliser pour commencer à investir et encore mieux, gagner.

Ce que vous êtes sur le point d’apprendre :

  • Comment fonctionne la stratégie Dollar Cost Averaging ?
  • 4 avantages qui la rendent extrêmement intéressante.
  • Pourquoi faut bien choisir son courtier et son support d’investissement ? Deux erreurs à ne surtout pas commettre.
  • A qui s’adresse cette méthode ?

Dollar Cost Averaging : qu’est ce que c’est vraiment ?

La méthode DCA est une stratégie d’investissement long terme. On peut traduire littéralement les termes Dollar Cost Averaging par Moyenne des Coûts en Dollars ce qui donne déjà de précieuses indications sur l’objectif et le fonctionnement de cette stratégie.

A l’opposé du market timing, caractérisant les stratégies dont l’objectif est d’entrer en position au meilleur moment, le but de la méthode DCA est d’investir périodiquement sur un même actif afin de lisser le coût d’achat global et de réduire vos risques.

Dollar cost average sur action Elior
Action Elior : 1 février 2021 au 08 octobre 2021

C’est astucieux.

Sur notre exemple, reprenant l’action Elior (choisie totalement au hasard), nous avons simulé grâce aux flèches vertes un achat à chaque début de mois. On peut voir que, et même si l’action n’a pas été particulièrement haussière, la majorité des achats se sont produits en dessous du prix actuel (ligne verte) signifiant que tous ces achats sont en gain.

Il est extrêmement difficile et parfois long – le travail de sélection des bonnes valeurs demandent des analyses fondamentales ou conjoncturelles – de tenter d’attraper quelques pourcentages de hausse sur un achat/revente rapide.

La méthode DCA répond à cette problématique.

L’objectif de l’investisseur n’est pas d’avoir le meilleur prix mais bien d’investir, sans être bloqué par une hausse ou baisse des prix, en sachant qu’à long terme le prix de revient est lissé.

Une stratégie qui semble accumuler quelques avantages.

Les avantages de la méthode DCA en bourse.

Si l’introduction de cet article précise que cette stratégie est avant tout simple, il faut garder en tête qu’elle présente pour les investisseurs de long terme bien d’autres avantages.

  • Elle limite l’impact émotionnel. La psychologie est un dès critères de réussite en bourse car il n’est jamais facile de prendre les meilleures décisions au bon moment. Qui est capable d’acheter des actions après 8 semaines de hausse consécutives ? Qui est capable de vendre dans un bear market mais conserver ses positions dans une simple correction ? Le Dollar Cost Averaging donne un cap simple à respecter. Peu importe les fluctuations en cours, il faut investir X% du capital chaque semaine, chaque mois ou chaque trimestre…
  • Elle lisse le prix de revient. En bourse il n’y a que deux issues (hors break even) soit un gain, soit une perte. Dès lors en considérant que l’investissement est long terme, vous réduisez les incertitudes liées à la part de bruit du marché à court terme. Le prix d’achat étant lissé autour de ces incertitudes, vous limitez mécaniquement la possibilité d’acheter au point le plus haut (avant la formation d’un sommet).
  • Elle protège votre capital. C’est un concept qui va encore plus loin que le simple prix de revient. La méthode vous oblige à fractionner votre capital. Fini les risques inconsidérables sur un seul actif, un capital de 12 000€ sera par exemple investi par tranche de 1 000€ pendant 1 an.
  • Enfin elle vous rémunère. Pourrions-nous calculer le coût de l’inaction ? des erreurs ? des stratégies qui ne fonctionnent pas du temps perdu ? La méthode DCA vous oblige à investir, sans craindre les fluctuations boursières, et vous fait profiter des rendements générés par les marchés financiers. A craindre la bourse, l’épargne est stockée sur des livrets à perte, alors qu’il est possible avec des stratégies simples d’acquérir un revenu additionnel.

Mais vous avez raison, sur lesformationstrading, nous aimons bien nuancer les arguments pompeux! Alors ça rapporte vraiment ?

Le Dollar Cost Averaging est-il vraiment si rentable ?

Tout l’intérêt de la méthode réside dans le support d’investissement qui sera choisi.

N’imaginez pas gagner en bourse avec cette stratégie sur des actifs baissiers, comme il est possible de le faire avec les biseaux ascendants, ou des actifs en rang.

Il est préférable d’utiliser les supports d’investissement dont la tendance long terme haussière a déjà été prouvée, on parle notamment des indices avec dividendes réinvestis (CAC TR, DAX30, Nasdaq).

Toutefois la méthode DCA n’est pas plus dangereuse qu’un autre stratégie.

En effet aucun achat sur actif baissier peut se retrouver gagnant s’il l’actif ne se retourne pas.

C’est du bon sens, cependant.

La part des frais augmente.

Les actions 0% commissions promues par Etoro maquillent des frais plus élevés sur d’autres contreparties (spread, taux d’intérêt, etc.) alors il vaut mieux choisir le courtier le plus économique et sérieux. Degiro est un bon candidat, c’est une alternative crédible et solide pour les investissements long termes.

Car les frais en bourse sont importants, il réduise drastiquement la part de vos performances.

Imaginez que vous décidiez d’investir 24 000€ en deux ans, par tranche de 1 000€ par mois. En étant client chez Boursorama Banque, les frais minimums pour un ordre de 1 000€ s’élève à 8,95€[2].

Ça peut paraitre peu et pourtant c’est déjà presque 0,9% de performance à devoir rattraper en bourse.

Quand on sait que le rendement historique de la bourse se situe entre 8% et 11% annuels en fonction des actifs. Cela représente en moyenne 0,75% de progression par mois, un rendement qui n’absorbe même pas la proportion des frais…

Rassurez-vous la méthode se rentabilise tout de même. Les frais sont calculés sur un montant d’achat (dans notre exemple 1 000€) alors que l’évolution de votre capital se fait sur le total investi. Une progression de 0,75% sur un capital de 24 000€ représente 180€ de plus-values, les frais annuels sont à ce moment-là déjà remboursés.

Moins de risque, moins de plus-values.

… et aussi moins de moins-values si tout ne ce passe pas comme prévu.

La bourse est une activité qui récompense le risque, c’est en partie pour cela que bon nombre de français ne s’y intéresse pas. Ajouter par dessus ce constat une absence d’éducation financière, et bon nombre de français se font berner par des conseillers financiers, gestionnaires de patrimoine ou influenceurs pas désintéressés.

Mais tout n’est pas perdu, cette stratégie répond à la problématique du risque.

Certes en n’investissant pas l’intégralité de votre capital dans le creux de la vague, il est difficile de profiter des rendements que va offrir la hausse qui va suivre mais vous allez aussi vous prémunir d’investir au plus mauvais moment!!

Personne ne sait à l’avance s’il va pouvoir battre le marché ou s’approcher d’une performance semblable.

Avec la méthode DCA, vous serez a priori ni meilleur que les rendements annuels, ni vraiment moins bons.

Vous serez surtout plus confiant et cela fait une grande différence.

L’année 2020 fut extraordinaire. Avec les incertitudes liées au coronavirus, les bourses mondiales ont décroché. Beaucoup d’investisseurs ont, semble-t-il, attendu ce moment pour se lancer sur les marchés financiers.

Si l’idée était bonne, les performances à fin d’année 2020 et 2021 l’ont montré, combien de temps ont-il attendu pour investir ? 1, 2 ans voir 12 ans si l’on prend la dernière grande crise financière, ce coût de l’inaction lié à la peur du risque appauvrit les futurs traders.

Le Dollar Cost Averaging : c’est pour qui finalement ?

Vous l’aurez compris avec un bon courtier cette méthode peut intéresser le plus grand nombre.

Elle cible notamment :

  • Les épargnants aux revenus réguliers, capables d’alimenter périodiquement un compte titres.
  • Ceux qui ont peur de la bourse à cause des risques, l’objectif n’est pas d’acheter plus bas pour revendre plus haut mais bien d’investir méthodiquement.
  • Ceux qui ont un capital limité, même s’il est possible d’investir en bourse avec 500€ de capital, vous devrez prendre un risque considérable et du levier pour générer des revenus motivants. Tout ce qu’il faut pour perdre. Il est préférable dans un premier temps de faire grandir ce capital.
  • Les investisseurs long termes, capables d’investir plusieurs milliers d’euros. Ils pourront néanmoins se structurer.

Les avantages de cette démarche ne doivent pas faire oublier que la bourse présente quoiqu’il arrive un risque sur votre capital. Nul ne peut prédire l’avenir, son efficacité s’évalue à long terme et sans intervention émotive de l’épargnant.

Progresser comme nos 1365 privilégiés

Comment apprendre et progresser en bourse pour gagner de l’argent ? mais surtout déjouer les probabilités (et réduire vos pertes avec mes astuces indispensables). Je vous dit tout.

🎁 En bonus : je vous offre pour commencer ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

La méthode DCA n’a plus de secret pour vous

Stratégie encore une fois très simple mais rentable, la stratégie Dollar Cost Averaging en bourse offre de nombreux avantages pour ceux qui veulent investir méthodiquement… et sans prise de tête.

Ce que vous venez d’apprendre aujourd’hui :

  • Qu’est que la méthode DCA et comment fonctionne-t-elle ?
  • Pourquoi elle règle la plus grosse problématique des investisseurs ? (la peur du risque et la psychologie qui en découle).
  • Pourquoi il faut bien faire attention à deux critères avant d’investir, et quels sont-ils ?
  • Qui peut l’utiliser ? probablement tout le monde.

Maintenant à vous… je vous ai tout donné gratuitement.

Partagez vos réflexions, cet article, cet indicateur vous a t-il intéressé ? on échange en commentaire. ❤️


Références

Total
1
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

N'apprenez plus n'importe quoi

Je vous dit tout. Comment générer des profits sur les marchés financiers ? sans prendre de risque inconsidérable (et quelles sont mes astuces).

🎁 En bonus : je vous offre ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.
Total
1
Partage