Le webzine du trading francophone.
Follow
Mes e-mails confidentiels™

Bandes de Bollinger : comment les exploiter (cette fois-ci) efficacement ?

Et les deux problèmes auxquels vous pourriez être confrontés comme 90% des traders particuliers.
blank

Je me rappelle encore du jour où j’ai décidé d’installer sur mes graphiques boursiers les bandes de Bollinger. Un indicateur technique, qui devait, assurément me faire passer un nouveau pallier : dans mon approche, mon analyse et surtout mes gains.

Ce fût un échec.

J’imagine que cette situation vous est déjà arrivée ?

Car derrière le génie d’un outil et les promesses, se cachent une réalité souvent maquillée que la plupart des traders n’osent même pas avouer, car ils n’ont pas la vraie solution.

Je suis Christopher, j’investis en bourse depuis 2016, bien avant la crise du Covid-19. Je vais vous révéler comment un simple indicateur technique, pourtant très largement utilisé, peu se retourner contre vous si vous l’utilisez à mauvais escient, et surtout comment vous pourrez en tirer profit.

Mais avant, laissez moi redéfinir les bases qui doivent vous servir de fondation. Que sont les bandes de Bollinger ? Peuvent-elles vraiment servir ? Quels paramètres appliqués ? Comment les utiliser ou les interpréter ?

C’est parti!

Bandes de Bollinger : passons aux explications.

Je ne suis pas rabat-joie. Je trouve juste utile et dans votre intérêt de ne pas enjoliver les choses. Surtout en matière de trading où les perdants sont nombreux.

Certains diront que les bandes de Bollinger relèvent d’une trouvaille, d’un travail de génie, pourtant et pour avoir travaillé dans les probabilités et lois statistiques, je peux vous assurer que cet indicateur ne représente graphiquement que l’écart type d’une moyenne.

Explication ?

Les bandes de Bollinger prendront toujours un “s” car elles sont au nombre de 3 :

  • La bande du milieu n’en est finalement pas une. Il s’agit seulement d’une moyenne mobile paramétrée classiquement sur 20 périodes.
  • La bande supérieure représente le niveau de volatilité, c’est à dire d’ampleur des mouvements à la hausse, qui dans la situation actuelle sera difficilement atteint.
  • La bande inférieure représente la même chose dans le cadre d’un actif baissier. Il s’agit du niveau de volatilité baissier, qui d’après la situation actuelle sera difficilement atteint.
blank

Vous avez vu ?

En gros, le prix est graphiquement borné (entre une borne supérieure et une borne inférieure). Ces bornes sont théoriques mais utiles. Car elles représentent 2 fois l’écart-type, c’est-à-dire que théoriquement 95% des fluctuations d’un actif se feront dans l’intervalle des bornes de Bollinger.[1]

Les stratégies de trading utilisent les bornes comme un garde-fou. Comme 95% des variations sont comprises dans l’intervalle de Bollinger, il est logique de croire qu’il faut vendre la borne supérieure et acheter la borne inférieure.

En êtes-vous sûr ?

Avec Bollinger, j’ai cru gagner en trading…

J’ai testé cette stratégie avec pléthore de paramètre, changer, tester et rechanger. J’ai passé des soirées entières à regarder mon PC, m’arrachant les cheveux à chaque bug, à être de mauvaise humeur… pour rien.

Les résultats ne sont pas catastrophiques pour autant. Mais sont perdants à long terme, je vous explique.

Pour simplifier ce retour d’expérience, j’ai repris les paramètres qui me permettaient de vous présenter une stratégie gagnante avec l’indicateur RSI en bourse (article que je vous invite à lire par ailleurs).

J’ai réalisé un backtest, c’est à dire une modélisation de la stratégie sur les trades historiques, avec Prorealtime dont voici les données d’entrée :

Les résultats sont sensiblement les mêmes avec des données différentes.

C’est perdant!

blank

Pourtant vous le voyez comme moi, le taux de réussite est très bon (58,29%) mais la perte par trade se monte à 11,25€, soit un peu plus que les frais de bourse (5€ par ordre).

J’ai creusé. Je voulais aller plus loin. La marche me semblait atteignable car le taux de réussite est relativement bon… et

…j’ai identifié deux problèmes majeurs, qui vous concernent, qui nous concernent tous…

La bourse, ce n’est pas mettre des œillères sur le dernier indicateur à la mode.

Vous tradez à vue et tout le monde le sait.

Combien vous faut-il de temps pour vous rendre compte qu’un nouvel indicateur n’a rien de miraculeux ?

N’avez-vous jamais changé de stratégie à cause de nouveaux paramètres qui semblaient incroyables mais qui, au final, ne donnent pas les résultats escomptés ?

Tous les indicateurs ont les mêmes problèmes.

Dans les lignes qui suivent, je vais vous expliquer quel est le bon paramètre à prendre en compte et cela va tout vous changer.

Mais avant, je vous invite à me rejoindre, si vous souhaitez progresser ou tout simplement investir en bourse en toute sérénité. Je partage à mes abonnés mes meilleures astuces et pleins de surprise, en toute franchisse, sans filtre et vous pouvez, vous aussi, les obtenir :

Vous apprendrez comme nos 2122 privilégiés

Je vous dit tout. Comment débuter en bourse avec sérénité ? Comment libérer vos blocages pour gagner de l’argent ? mais surtout, comprendre comment fonctionne les marchés financiers et limiter vos pertes avec mes astuces indispensables.

🎁 En bonus : je vous offre pour commencer ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Mais revenons à notre promesse.

Quels problèmes vous enferment dans cet échec ?

#1. Ne prenez pas pour argent comptant les lectures, les tweets, les posts qui concernent le trading.

Regardez, avec les bandes de bollinger, 95% du cours de bourse est borné, pourtant, ça n’assure aucune réussite.

Ça sera encore pire quand un influenceur vous fera croire qu’il gagne énormément en pariant et qu’il vous présentera des statistiques de gains incroyables. Tout le monde veut y croire.

Pourtant tout est manipulable. Devenez suspicieux.

#2. La stratégie ne vaut rien, si elle ne prend pas en compte l’actif sur lequel vous tradez.

C’est peut être la phrase la plus importante que vous pouvez lire ici. La stratégie ne vaut rien, si elle ne prend pas en compte l’actif sur lequel vous tradez.

Un actif financier représente une action, une obligation, une matière première, un cours de devices, une crypto, etc.

Chaque actif est différent :

  • Les actions, solides, leaders, sont structurellement haussières.
  • Les devices sont généralement en rang avec des tendances très longues.
  • L’or est une valeur refuge qui se développe pendant les crises.
  • Les cryptomonnaies, sont, comme les actions davantage haussières mais très volatiles.
  • Les matières premières fluctuent en fonction de l’offre et la demande.

Bref, vous l’avez compris. Il ne peut exister de stratégie unique, sur des actifs qui ne le sont pas. En ce sens, il est inutile de proposer des stratégies, si elles ne sont pas un minimum détaillées, argumentées.

Alors comment s’en sortir ?

Comment gagner avec les “Bollinger Bands” ?

Prenons par exemple, les actions. Un actif, comme le Bitcoin, structurellement haussier. C’est à dire que la grande majorité du temps, ces actifs progressent.

Alors pourquoi vouloir les vendre sans argument ?

Le trading est une activité magique sur le papier, elle vous permet d’acheter et de vendre à tout moment de la journée. Si le trading offre, c’est vrai, cette possibilité, mieux vaut quelques fois savoir s’abstenir.

Regardez ce qu’il se passe lorsque j’enlève les ventes à découvert de ma stratégie :

gain bande de bollinger.

J’aperçois des gains, ici sur Faurecia avec le même taux de réussite (58,67%).

Et ce n’est pas un exemple bien choisi pour vous faire croire que cette simple analyse fonctionne. J’ai pris 15 actions au hasard, toutes auraient pu vous permettre de gagner de l’argent :

blank

Ça peut paraitre magique et simple. Mais il y a cependant, encore un élément à connaitre.

Le disclaimer pour ceux qui veulent s’enrichir vite.

Devenir riche avec la bourse ne relève pas du fantasme. De nombreux milliardaires le sont devenus grâce aux actions qu’ils détiennent.

Mais la stratégie présentée ici ne fera pas de vous un milliardaire en quelques jours. Déjà elle est très simple et reste sans doute optimisable (mises en portefeuille d’action avec dividendes, réinvestissement des gains, etc.)

Deuxièmement, le backtest a commencé ses calculs à partir du 2 janvier 1991. Les gains ont donc été calculés sur 30 années. Gagner 3800€ avec 10 000€ de capital sur Airliquide en 30 ans, c’est bien, c’est mieux que de perdre, mais ce n’est pas miraculeux.

Si vous pensez pouvoir acheter à tout va, dès demain, les croisements des bandes inférieures sur action, sans money management, ce pourrait être fatal. Faites attention.

La bourse, les bandes de Bollinger, les indicateurs offrent des possibilités mais il faut apprendre avant tout à s’en servir! Si ces sujets vous intéressent, suivez-moi 🙂

A bientôt. Christopher


Références

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires
blank

L'outil inestimable pour apprendre à investir sur les marchés

29,90€ GRATUIT

Comment vous lancer ? générer des profits et bâtir votre liberté financière grâce aux marchés ? sans prendre de risque inconsidérable (avec à mes 7 astuces inédites). Je vous dit tout.

🎁 En bonus : je vous offre ma calculette unique Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.