Le webzine du trading francophone.
Follow
Mes e-mails confidentiels™

3 conseils pour être riche et indépendant.

en ces temps moroses…
blank

Mieux vaut-il être riche ? ou indépendant ?

Bien souvent, ces deux termes se rejoignent pourtant chacun apporte sa part de nuance.

J’ai longtemps considéré que la richesse était le but ultime. Pourtant la richesse n’est rien sans l’indépendance alors que l’indépendance, elle, peut se subvenir à elle-même.

Vous voyez la nuance ?

Etre riche, n’est pas toujours être libre. Certains sont bloqués dans un projet entrepreneurial, dans des dettes ou ont un patrimoine qui n’est pas liquide/utilisable.

Quand d’autres, nous les appellerons “les libres”, se sentent à l’aise avec des rentrées d’argent bien plus faibles mais régulières.

L’idée de cet article n’est donc pas de donner les pistes d’une accession à la richesse libre, mais bien de vous permettre de définir quelles sont vos priorités pour ensuite vous donner des conseils concrets pour y parcourir.

Cela peut aussi se faire en plusieurs étapes, celle de commencer par être indépendant financièrement, puis de faire fructifier sa fortune pour atteindre le Saint-Graal de la richesse.

C’est d’ailleurs la voie conseillée.

De mon côté et selon mes valeurs, la richesse a peu d’importance. Ce qui m’importe, ce qui m’éclate et me fait (vraiment) vibrer : c’est la liberté.

  • Ce n’est pas le plaisir d’épater les filles au bord de la plage en conduisant une Lamborghini un verre de champagne à la main (même si, je le conçois, cela peut rester fun le temps d’une soirée)

Pour moi la liberté c’est :

  • Choisir, décider de ses journées sans avoir de compte à rendre. Ne pas être obligé de se lever le matin. Etre suffisamment à l’aise financièrement pour ne pas être dans la privation.

Alors à quoi associez-vous la richesse, le fait d’être riche ? Quel profil avez-vous ? Etes-vous un gambler ou quelqu’un de raisonné ?

Prendre quelques minutes pour poser ces bases pourrait déjà être considéré comme un premier conseil tant cette vision de vous-même peut déjà changer vos objectifs.

Cette vision peut même vous rassurer. Car oui devenir indépendant est bien plus accessible que de devenir riche

Définir des objectifs atteignables est déjà l’une des clés du succès, mais ce n’est pas tout…

Pour être riche et indépendant : soyez inventif.

Ce premier conseil a encore plus de valeur aujourd’hui.

Auparavant, il était facile de conseiller d’investir dans des cryptomonnaies, des actifs financiers ou des biens immobiliers. Pourtant aujourd’hui, avec la remontée des taux d’intérêts, ces classes d’actifs n’ont pas la cote.

Vous allez me dire : “Mais la valeur des biens immobiliers n’a pas encore chuté“, c’est vrai mais ces actifs sont moins réactifs, moins volatiles. Une tendance baissière commence tout juste à se dessiner et pourrait être plus ou moins longues.

Récemment, un de mes amis me demandait : “Christo, je ne sais pas où placer mon argent, j’ai quelques euros sur mon livret d’épargne, que me conseilles-tu ?

J’ai répondu ce que je viens d’écrire : il faut être inventif.

Mais vous avez de la chance, j’en ai marre aussi des pseudos investisseurs qui vous rabâchent sans cesse d’acheter des actifs et non des passifs. C’est bien beau tout ça, mais personne ne se mouille et ne pousse la démarche ? On achète quoi au juste ? Sans immobilier, sans action, on achète quoi comme actif ???

Je ne fais pas partie de ces gens là, je vais moi vous détailler mon dernier achat. Alors être inventif c’est quoi ?

  • Savez-vous quel est la pièce de 2€ la plus cher ? La pièce Grace Kelly de 2007, 20 000 exemplaires. Elle cote aujourd’hui dans les 4 000€, pourtant on pouvait l’acheter à 400€ en 2007. Sa cotation suit une belle courbe ascendante, regardez :
Devenir riche en achetant des pièces de monnaies
Cotation pièce 2 euros Grace Kelly.

Certains pièces de 2 euros ont une valeur collectionnable, je ne parle pas des pièces qui ont circulé dans votre portefeuille. Je parle des pièces scellées, sans défaut, non circulées.

J’ai acheté 545€ la dernière pièce de 2 euro Monaco 2022 (Prince Albert 1er) – 15 000 exemplaires. Elle est dans mon coffre fort en banque, elle va y rester un long moment.

Les monnaies de collection font partie des actifs à garder à l’esprit.

  • Savez-vous quelle voiture a vu son prix augmenter de plus de 100% en 5 ans ? La Volkswagen Coccinelle / beetle. Regardez comme la croissance de sa cote est impressionnante :
Devenir indépendant avec une voiture de collection
Cotation Volkswagen Coccinelle / beetle

Des voitures qui prennent de la valeur, il y en a de nouvelles chaque jour et à tous les prix. Il suffit juste de s’intéresser, chercher et investir.

Certaines voitures sont très populaires comme la 2CV, d’autres sont plus prestigieuses comme la Mercedes Pagode. L’idéal est de suivre une tendance en construction ou déjà établie.

Il n’est pas utile d’acheter la voiture dont le prix est déjà au sommet, vous prenez dans ce cas un risque supplémentaire.

Vous voyez, les actifs ne manquent pas, les idées oui.

Attention cependant, il faut savoir repérer les critères qui plaisent aux collectionneurs (objet rare, non utilisé, non ouvert, avec une base de fan derrière, etc.). Il n’est pas question d’acheter toutes les antiquités en brocante.

D’ailleurs et pour vous remercier de lire cet article, voici d’autres idées de actifs : les montres, jeux vidéos et consoles, bandes dessinées, les bouteilles de vin

Pour être indépendant : suivez vos objectifs.

Acheter, investir, stocker, recevoir. Ce n’est pas aussi simple que de suivre au jour le jour son compte épargne.

Dans ces conditions, il est impératif de tenir un registre de ses investissements et de le mettre à jour au moins chaque trimestre.

Grâce à cela vous pourrez établir des objectifs financiers : par exemple, obtenir une croissance de mon patrimoine de 10% par an.

En fonction de vos achats précédents, la croissance de vos actifs et de vos objectifs, vous pourrez ensuite faire des arbitrages.

Car naviguer à vue n’entraine rien de bon. J’ai quelques mois peu de rentrée d’argent, mais beaucoup de dépenses. Cela peut m’arriver au moment des prélèvements des impôts. Ce type de mois, j’ai tendance à avoir la fâcheuse manie de ne pas regarder mon compte en banque par peur de voir les dégâts des prélèvements. Sans suivi, j’en arrive à être moins vigilant et je dépense davantage sachant que mon compte va être fortement impacté, c’est ridicule.

Ne faites pas cette erreur.

Suivez vos comptes personnelles comme si vous étiez une entreprise.

Enfin : Prenez des risques.

Il n’y a que ceux qui ne font rien qui n’ont rien.

Je ne veux pas faire de publicité pour les jeux de hasard ou les loteries, mais la FDJ a en partie raison avec son slogan : “100 des gagnants ont tenté leur chance“.

Vous ne ferez pas toujours les meilleurs investissements mais a contrario, certains de vos actifs prendront plus de valeur qu’estimé.

Vous pourrez paraitre précurseur, ou fou, à un moment donné, rappelez-vous toujours que seul le marché doit vous donner raison.

Qui pensait que l’on pourrait acheter un jour une carte Pokémon pour 418 000€ ?

Il faut parfois avoir des convictions, beaucoup en ont eu avec les cryptomonnaies. Ces actifs ne sont d’ailleurs pas à enterrer, ils suivent juste en ce moment un cycle baissier. C’est le moment idéal pour ouvrir un compte crypto et commencer à s’intéresser a ces valeurs avant qu’une nouvelle hype ne survienne.

Certaines fois, ce sont les passions qui vous aideront. Chaussures de collection ? belles montres ? ce sont deux secteurs qui ont actuellement le vent en poupe. Il y a de plus en plus de boutiques en France qui se concentrent sur ces seuls éléments.

A titre personnel, je vois aussi arriver un segment habituellement réserver à une élite : les pierres précieuses. Certains gemmologues proposent leur sélection pour des pierres d’investissements. Celles-ci, dû à la rareté des ressources naturelles, l’inflation et l’augmentation des coûts d’extraction, prennent de la valeur chaque année.

Vous voyez ce ne sont pas les opportunités qui manquent, même aujourd’hui.

On le rappelera toujours, diversifier son patrimoine, ses actifs, reste un dès gages de sécurité.

Garder en tête qu’investir en 2022, 2023, est toujours possible.

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires
blank
Lire l'article

Faut-il investir dans des ETF ?

Apparus dans les années 1990, les ETF (des OPCVM reproduisant la composition d’un panier de valeurs spécifiques) ont…
Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.