eToro : ce que vous devez savoir avant d’y investir votre argent (avis et enquête)

Qui ne connait pas la plateforme de trading eToro ? plateforme leader du trading social, arguant le “0% commission” et visible sur un nombre insoutenable de publicité en ligne. Profitant d’une notoriété internationale établie depuis quelques années, au moyen de “coup de communication” que nous aurons l’occasion de découvrir dans cet article, eToro serait aujourd’hui valorisée près d’un milliard de dollars[1].

Moi qui garde à l’esprit l’adage de mon mentor “pour être l’un des meilleurs, il faut s’entourer des meilleurs” m’étonne de ne pas profiter de cette plateforme leader… et pour cause! Je vais être transparent comme toujours. L’idée initial de cet article était de vous proposer un crash-test, de déposer de l’argent, d’utiliser les outils de trading et de vous apporter mon analyse. MAIS les nombreux avis décevants m’en ont dissuadé, vous allez comprendre.

Alors ce n’est pas un article à charge que je vous propose mais bel et bien un tour d’horizon d’eToro que je vous invite à lire avant de prendre votre décision d’inscription et de dépôt.

Qu’est ce qu’eToro ?

eToro se présente comme une société de courtage en ligne, donc d’un intermédiaire qui agit sur les marchés financiers en fonction de vos ordres d’achat ou de vente, développant en complément une activité de trading social.

Si les déclarations sur le trading social n’appellent pas d’observation de notre part, nous sommes plus étonné quant à l’absence d’information sur les CFD, eux qui les utilisent pourtant en grande majorité. Mais savez-vous qu’elle est l’incidence ?

Qu’est ce que les CFD ? ou “Contract For Difference”
Un CFD est un contrat que vous passez avec votre intermédiaire, ici eToro. Ce contrat porte sur la différence du cours d’un actif entre sa création et sa clôture. Si le trade tourne en votre faveur, vous gagnez de l’argent et eToro en perd. Les CFD copient la cotation des actifs régulés et vous proposent de trader dessus avec une certaine flexibilité (pas d’absence de liquidité, micro-lots possibles) mais vous ne posséderez jamais l’actif en question ou de titres de propriété. En clair, vous pariez sur un calque d’actif boursier que vous propose votre plateforme (eToro), votre argent ne circule qu’entre vous et la société.

Si vous m’avez suivi vous comprendrez que “vous jouez contre la banque” et sachant que 90% des traders particuliers perdent de l’argent en bourse l’activité doit être très rentable.

Dès lors il est facile de mettre en avant l’offre d’actifs financiers. eToro vous propose de trader sur les devices, ETF, indices, actions, matières premières et même crypto-monnaies.

Un broker régulé ? Oui mais pas par l’AMF…

Tout est fait pour vous donner confiance. Vous n’aurez pas de difficulté à lire qu’eToro “est régulé” ou “autorisé en France”. Pourtant cette société est basée à Chypre, rappelons le : un paradis fiscal.

Déposer de l’argent dans un paradis fiscal peut nous inquiéter alors nous avons voulu interroger l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) dont l’un des rôles est de veiller à la protection de votre épargne :

La société ETORO, qui exploite le site https://www.etoro.com/fr/, est autorisée à exercer son activité en France dans le cadre du passeport européen d’entrée. Toutefois, son siège social se trouvant à Chypre, elle entre dans le champ de compétence du régulateur chypriote, la Cysec, et non dans celui de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Autorité des marchés financiers (AMF)

OUF l’activité est bel et bien autorisée en France mais pas régulée, du moins pas par l’AMF mais pas la CySEC. Si la CySEC a tout autorité pour sanctionner les entreprises Chypriotes, j’ai du mal à croire que les investisseurs étrangers peuvent se sentir protégés. Et malheureusement les plaintes de clients pour : impossibilité de réaliser des retraits, ne sont pas rares[2].

Le “0 commission” un leur à destination des débutants

Des services professionnels gratuits il y en a peu. Il faut s’imaginer qu’il y a toujours une contrepartie pour faire vivre une telle plateforme qui demande des ressources en développement web, en hébergement et en publicité. L’argent des perdants, qu’eToro accumule grâce aux CFD, est difficilement quantifiable. Nous n’avons donc pas les moyens de vérifier si cette source de revenu était suffisamment lucrative. Mais il faut croire que non, car le “0 commission” est un leur qui vise à faire croire que la plateforme est l’une des plus généreuses et populaires du net. En réalité, le spread vient constituer la principale rémunération du broker lorsque vous tradez, mais celui-ci est beaucoup moins mis en avant et pourtant…

Qu’est ce que le spread ? Combien coûte-t-il ?
Le spread représente la différence entre la cotation réelle de l’actif boursier et la cotation à laquelle vous allez rentrer sur le marché, cette différence constitue la rémunération du broker. Prenons un exemple. Je vise un achat du DAX30 sur sa zone des 12 850 points. Mon ordre est exécuté par la plateforme à 12 852 points, je suis donc perdant de deux points [la différence entre mon entrée (12 852) et la cotation réelle (12 850)]. Il faut donc que le cours du DAX30 remonte à 12 852 points pour que je commence à gagner de l’argent.

On pourrait alors se poser la question de l’importance : est-ce que deux points de décalage est une rémunération juste pour le broker ? … hum pas vraiment. Il faut savoir que le spread est consécutif de tout ordre, s’applique dès l’entrée en position et s’additionne à la sortie. Vous aurez donc 4 points de prélèvements sur un aller/retour.

Ceux qui veulent faire du scalping ne s’en remettront pas. Ceux qui veulent trader à 5€, 10€ du point occasionneront 20€ à 40€ de frais par trade. Il est inconcevable d’imaginer gagner dans ces conditions. A titre d’exemple, j’utilise la plateforme de trading Prorealtime, l’aller/retour sur un indice me coûte 5€. Mais ce sont des frais fixes, raisonnables avec un certain capital, moins lorsque l’on souhaite commencer.

L’idée n’est pas de me comparer, mais d’être transparent, le spread a aussi la fâcheuse tendance d’être dynamique, plus la volatilité est présente, plus il augmente… vous l’aurez compris, nous sommes loin du “0 comission” et pour cause, les frais s’accumulent encore :

  • Frais de conversion. Lorsque vous pariez dans une monnaie que vous n’avez pas en portefeuille, eToro vous prélève des frais. eToro fonctionne principalement en USD alors que nous sommes, nous, en €.[3]
  • Frais de roulement et de tenue de positions. Les positions qui restent ouvertes plus d’une journée font l’objet de frais.
  • Frais de retrait. Lorsque vous tentez de récupérer de l’argent des frais sont prélevés.
  • Frais pour inactivité. Après un an d’inactivité tout de même.

Oui la liste est longue. Pour ne pas “accabler” la plateforme, il faut savoir que ces frais sont classiques chez tous les brokers, ce paragraphe vise cependant à démontrer qu’ils ne sont pas les moins chers et surtout pas aussi transparents qu’ils veulent le faire croire.

https://www.lesformationstrading.fr/wp-content/uploads/2020/08/eToro.mp4

Des mécontentements et avis clients à n’en plus finir

Difficile de faire pire quand 82% des clients postent un avis négatifs (équivalent à 1/5) sur Trustpilot.com[2]. Les différents messages d’utilisateurs affichés relèvent une partie un peu plus sombre.

Un service client aux abonnés absents

C’est un cas d’école chez les arnaqueurs. A l’inscription le prospect (vous) devient une proie que les commerciaux bichonnent. Vous êtes fréquemment interrogés sur la compréhension de la plateforme, on vous invite à essayer, à déposer de l’argent puis plus rien. Le service support fonctionne au ralenti, il vous est impossible de contacter qui que ce soit, vos relancent n’aboutissement pas. Vous êtes naturellement inquiet.

Si je ne classe pas eToro parmi les arnaques, la fin de l’histoire est tout aussi vrai. Quand les ennuis commencent, attendez-vous à ramer.

Des retraits d’argent interminables ou impossibles

C’est la cause principale des avis négatifs, nombreux sont ceux qui relèvent des difficultés de retrait. Dès lors il devient difficile de savoir si la plateforme accuse un traitement des données anormalement long ou si les retraits sont bel et bien non exécutés.

Certains clients excédés par la situation voudraient même payer des influenceurs pour faire entendre leur mécontentement. L’addition deviendrait alors très salée pour eux.

Des comptes bloqués

Attention à bien regarder si eToro est autorisé dans votre lieu d’habitation. Si le broker est autorisé en France, d’autres territoires interdisent son utilisation. C’est le cas de la Chine, du Canada, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, le Niger, etc. La liste est assez longue.

Malheureusement la plateforme semble autorisée les inscriptions depuis ces pays, puis les bloquent alors qu’un dépôt a eu lieu. Cette situation me semble incongrue et entraîne de nombreuses plaintes.

eToro s’engage toutefois à retourner les fonds sur le moyen de paiement utilisé mais je peux vous assurer que l’expérience est traumatisante.

Devenez privilégié

Apprendre la bourse, gagner de l’argent, déjouer les statistiques et réduire vos pertes ? C’est possible.

🎁 Je vous offre pour commencer ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Des coups de communication grotesques

eToro s’est développé une notoriété grâce aux influenceurs, qui sont des personnes non initiées, dont a priori peu crédibles, mais le mécanisme fonctionne. D’un côté les influenceurs ont permis de populariser le trading, mais la communication n’aurait pas dû être portée sur des fausses promesses.

L’accessibilité aux plateformes est une histoire résolue. Aujourd’hui toute personne majeure peut ouvrir un compte de démonstration, et toute personne majeure avec des ressources peut ouvrir un compte de trading. Mais accessibilité ne rime pas avec facilité, le trading est depuis toujours un domaine réservé à des personnes formées et compétentes.

En mai 2018, le broker annonce une collaboration avec Gaël Monfils, joueur de tennis international. La star qui se serait inscrite pour profiter des offres et du CopyFund n’est aujourd’hui plus très active et n’a jamais réellement su mettre en avant des compétences de trader.

En novembre 2018, la plateforme se paie un spot de publicité avec l’une des stars de Game Of Thrones (Kristian Nairn, l’acteur d’Hodor) et souhaite ainsi surfer sur la popularité de la série.

En décembre 2018, Nabilla, ex-star de la téléréalité, faisait l’éloge du Bitcoin grâce à un apporteur d’affaires rémunéré par eToro pour chaque nouvelle inscription [4]. Situation dramatique puisque la bulle du Bitcoin explosa juste après.

Entre les influenceurs qui n’y connaissent rien, les rabatteurs près à tout et les opportunistes, on comprend mieux pourquoi la réputation du trading est entâché.

Nous avons testé :

J’ai testé Interactiv Trading (IVT) de Rodolphe STEFFAN et… j’en ai changé ma manière de trader.

Je n’aime pas ça… Mais c’est presque un article promotionnel que je m’apprête à rédiger tellement j’ai été agréablement surpris par l’offre de formation d’IVT, moi qui pourtant, avais déjà des bonnes bases et une autonomie sur les marchés financiers. Habitué des formations – et de quelques arnaques – j’ai d’abord regardé d’un œil curieux… Poursuivre la lecture de J’ai testé Interactiv Trading (IVT) de Rodolphe STEFFAN et… j’en ai changé ma manière de trader.

Surfer sur le trading social

Aujourd’hui eToro se classe clairement comme le leader international du trading social. Il profite de cette réputation et du développement du CopyTrading pour attirer régulièrement une nouvelle clientèle qui répond leur cible : les débutants et amateurs.

J’ai du mal à croire que le CopyTrading puisse être profitable, il entraîne mécaniquement des ouvertures et fermetures de positions qui génèrent des frais pour le broker. C’est une opportunité pour eux de toujours gagner de l’argent.

Les différents avis négatifs que j’ai pu lire me laissent perplexe, j’ai du mal à croire qu’une société qui est valorisée à près d’un milliards de dollars soit une arnaque. Le business model semble assez juteux, mais je regrette un manque de transparence et de prévention.

Il est évident que vous prenez les décisions qui vous appartiennent mais je tenais à clarifier le fonctionnement de cette société. N’hésitez pas à échanger avec moi 🙂

Foire Aux Questions (FAQ)

eToro est un courtier en ligne qui fonctionne en grande majorité avec les CFD. La plateforme est leader dans le développement du trading social.

eToro ne peut être considéré comme une arnaque. La plateforme entre toutefois dans le champ de compétence de la Cysec (régulateur chypriote) et n’est pas régulée pas l’AMF.

Non, eToro se rémunère avec du spread et différents frais. Elle n’est pas moins chère que ses concurrents, bien au contraire.


Références

Par Christopher LFT

Cadre du secteur privé, à l'aise avec les chiffres et investisseur particulier passionné par la finance. Je suis acteur / consommateur du trading francophone depuis plus 5 ans. Devenu autonome, j'ai décidé de vous apporter mon retour d'expérience et ma compréhension des marchés, qui est bien différente de ce que vous propose les vendeurs de rêves.

Voir tous les articles de Christopher LFT.

9 commentaires

  1. Les avis PRT ne sont pas spécialement bons non plus.
    Avant tout, merci pour vos articles, clairs, concis. En revanche, votre background n’apparaît nul part.

    1. Bonjour Shaun,
      Merci pour votre commentaire ! Mon “background” est détaillé sur le menu de droite, vous avez su juger de la qualité de mes articles, pas besoin de screenshot pipé et fausses promesses pour vous convaincre 🙂
      Tout le meileur

  2. Bonjour, Etoro est a des problèmes technique depuis hier le 23 février 2021 alors que toutes les cryptos monnaies se crachent personnes ne peut plus agir sur son propre compte !!! Etoro pue l arnaque dissimulée sous de faux semblants de reconnaissance , PRUDENCE!!! J’essaie désespérément d avoir un accès visuel depuis hier soir mais c est impossible!! Ils nous disent qu ils ont des problèmes techniques…. peur que les débutants paniquent et retirent leurs fonds???
    Dans tout les cas comme beaucoup d autres je ne sais pas à qui m adresser …

    1. Bonjour Urso,

      Merci pour ce commentaire, il n’est pas rare en cas de forte volatilité (moment assez stressant) de voir des arrêts de service chez les brokers.
      J’espère pour vous que la situation s’est rétablie.

      Bien à vous
      Christopher

    2. depuis quelques temps j’ai un popup qui m’empêche tout trade d’achat ou de vente, sous couvert de protection des clients, mais résultats je ne peux vendre aucune de mes positions, ni retirer mes fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *