Le webzine du trading francophone.
Follow
Mes e-mails confidentiels™

Signaux boursiers : des filtres à ne pas négliger.

blank

Aujourd’hui j’ai pris une nouvelle action dans mon portefeuille.

La holding bancaire Orrstown Financial Services (ORRF) cotée au Nasdaq.

C’est une valeur spéculative et à l’heure ou j’écris, il s’est peut être passé plusieurs jours entre cette décision d’investissement et la publication de cet article.

L’idée n’est donc pas de tenter de copier cette valeur (bien que si cette idée vous intéresse dites le moi en commentaire) mais de revenir sur les signaux qui m’ont poussé à passer à l’action.

Car la bourse n’est qu’un jeu de probabilité.

Personne ne sait si une action va monter ou descendre et encore moins à quel moment précis. Faire du market timing est donc une activité risquée qui réagit cependant à quelques bonnes pratiques.

Les plus patients et déterminés peuvent en sortir gagnant. 🤑

Quand ceux qui sont appâtés par l’idée de gains rapides sans effort risquent de se mordre les doigts.

Il faut dissocier les signaux boursiers, forex et crypto en tout genre que l’on évoquera dans une première partie pour se concentrer sur le propre développement de ses compétences, s’assurant alors une autonomie sur les marchés financiers.

Dit autrement : le Saint Graal.

Ce que vous êtes sur le point d’apprendre :

  • Pourquoi il est impératif de ne pas suivre n’importe qui en bourse, trading, crypto…
  • Qu’est ce qu’une signal ? et comment rentre-t-il dans une stratégie de trading ?
  • Qu’est ce qu’un faux signal ? et deux astuces inédites qui me servent au quotidien pour les repérer.

Attention aux signaux boursiers que l’on vous propose…

Il n’est pas rare de trouver un canal Telegram, un groupe Facebook, un intervenant Snapchat, TiK Tok et bien d’autres vous proposer des signaux de trading et plus généralement des signaux de forex.

A chaque nouvelle plateforme de nouveaux intervenants.

Il faut dire que les publicités facebook n’ont plus le vent en poupe. Loi Pinel, business en ligne, signaux de trading, investissement dans le vin, publicité de brokers, réductions d’impôts, signaux bookmakers… tout est bon pour vous faire croire que vous allez gagner de l’argent rapidement et facilement.

La plupart du temps, il n’en est rien.

Si bien qu’il devient difficile de démêler le vrai du faux.

S’en revenir sur mon article : faites attention au signaux proposés par des influenceurs. Eux sont apporteurs d’affaire et font cette activité non pas pour vous faire gagner de l’argent mais pour toucher des commissions des brokers.

Commission tellement énorme qu’il est facile de comprendre pourquoi tout est gratuit et pourquoi ils ont un budget publicité

Quand l’appât du gain est important certains considèrent qu’il est possible de tout se permettre : mensonges, paradis fiscaux & illusion de vie rêvée.

Heureusement en bourse un signal a une vraie fonction. C’est celui que l’on attend impatiemment avant d’investir son argent.

Alors comment faire pour le repérer ? et surtout… le prendre en compte ou non.

Qu’est ce qu’un signal ?

Le signal est un élément déclencheur d’une prise de décision d’investissement.

Une décision d’investissement s’articule autour données techniques et fondamentales :

  • Est-ce que l’action est en tendance ?
  • Est-ce que la configuration technique forme une figure de continuation ou retournement ?
  • Quel est le PER de l’action ?
  • Quelles informations me transmettent les indicateurs ?
  • Dans quelle zone se situe le cours de bourse ?
  • Quelle réaction celui-ci a t-il sur des niveaux de supports ou résistances ?

Ces questions ne sont que des exemples. Chaque trader définit ses propres paramètres, le plus important reste de comprendre pourquoi certains doivent être pris en compte et d’autres non.

Le signal est souvent le point de confirmation, celui qui valide que la stratégie étudiée peut se mettre en place.

En général il s’agit d’un chandelier japonais qui confirme l’hypothèse prise. Dans le cas d’un achat ce pourrait être :

  • Un avalement haussier appelé également englobante haussière.
  • Un rebond sur résistance.
  • Le franchissement d’un support.
exemple de signal haussier
Franchissement d’une figure chartiste dans le sens de la tendance (signal haussier)

Mais attention car tous les signaux ne sont pas bon à prendre!

Les faux signaux : le nerf de la guerre.

Il est coutume de lire que la bourse offre de faux signaux.

J’ai tendance à croire qu’il n’existe pas plus de vrais signaux que de faux signaux.

Rappelez-vous, le trading n’est qu’un jeu de probabilité qui offre deux issues : un gain ou une perte.

L’analyse technique n’offre pas de valeur prédictive croire qu’un signal, parce qu’il confirme votre hypothèse, est un point d’entrée infaillible est une erreur.

D’ailleurs à ce jeu là, l’ouvrage l’art du trading nous rappelle que des opérateurs de marché provoquent volontairement des signaux afin de piéger les investisseurs particuliers dans un retournement imprévu.

Alors comment qualifier le faux signal ?

Le faux signal n’est pas le signal qui vous fait perdre de l’argent.

C’est celui qui ne rentre pas de votre stratégie, qui est douteux mais que vous prenez quand même soit par FOMO (envie irrésistible) soit parce que vous n’êtes plus focalisé sur votre méthode d’intervention.

Zoom sur l’un de mes exemples.

En données journalières j’ai, sur certaines actions US, un signal par mois comme le montre l’action FIRST BUSINESS grâce à un indicateur que j’ai développé :

signaux sur action first business

Pour autant vous voyez que tous les signaux ne sont pas bons à prendre l’action latéralise sans grande volatilité.

Alors quels critères m’aident à prendre une décision ?

Le dynamisme du cours

C’est un critère important pour moi. Dans l’esprit de faire des bonnes affaires je ne rentre pas en position sur un cours en plein momentum haussier.

En règle générale les reprises importantes ont lieu après une baisse importante, ce pourquoi je regarde avec plus d’attention les signaux que me sont donnés après une chute des cours.

Vous les voyez ?

signaux après chute de bourse.

Avec ce critère de filtrage je n’ai que deux bons candidats. Candidats qui me récompensent puisque leurs rebonds amènent une hausse dont il est possible de sortir en plus value.

Je pourrai dès lors considérer les autres signaux comme des faux signaux.

Mais ce n’est pas mon seul critère!

L’accumulation des cours

Un cours de bourse évolue dans différentes phases, des phases d’accélération (là où il progresse), de décélération (là où il régresse) et d’accumulation (là où il est concentré).

Les phases d’accumulation concentre un actif entre deux bornes à tel point que celui-ci peut exploser quand il arrive à s’extraire de la zone.

Ce sont des zones que nous allons suivre avec impatience pour profiter de la volatilité offerte par une éventuelle sortie.

Vous les voyez ?

blank

Voyez comme les sorties de zone sont très intéressantes.

Elles offrent ici une reprise haussière immédiate.

Sur mon exemple précédent, j’ai 8 signaux originaux. Après mes filtres de dynamisme de cours ET de zone d’accumulation, je n’exploiterai que 4 signaux.

Les autres peuvent être considérés comme des faux signaux, ils rentrent dans ma stratégie mais doivent encore être filtrés.

synthèse des signaux

Bien se positionner permet de réduire ses émotions négatives.

Il est plus facile d’adapter d’autres outils – comme le Break Even – quand un actif est rapidement en plus value.

Vous avez maintenant les cartes en main pour réfléchir aux bons signaux et être un peu plus autonome.

Devenez privilégié

Comment apprendre la bourse et gagner de l’argent ? mais surtout déjouer les probabilités (et réduire vos pertes avec quelques astuces). Je vous dit tout.

🎁 En bonus : je vous offre pour commencer ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Les signaux boursiers n’ont plus de secret pour vous

Faux, vrai, un signal en bourse doit quoiqu’il arrive déclencher une analyse approfondie avant de prendre une décision d’investissement.

Ce que vous venez d’apprendre aujourd’hui :

  • Les signaux proposés par les influenceurs n’ont pas toujours l’objectif que l’on souhaite vous faire croire. *Rappelons que 90% des traders particuliers perdent de l’argent en bourse.
  • Un signal déclenche généralement une possibilité d’achat ou vente qu’il faut encore filtrer.
  • Quelles astuces me permettent de limiter les faux signaux dans mon trading.

Maintenant à vous… je vous ai tout donné gratuitement.

Partagez vos réflexions, cet article vous a t-il intéressé ? on échange en commentaire. ❤️

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires
blank

N'apprenez plus n'importe quoi

Je vous dit tout. Comment générer des profits sur les marchés financiers ? sans prendre de risque inconsidérable (et quelles sont mes astuces).

🎁 En bonus : je vous offre ma calculette Excel action. La seule façon de l’avoir, et découvrir toutes mes techniques avancées, est de s’inscrire à mes lettres confidentielles™.

Notre site utilise des cookies pour mieux vous servir, pour en savoir plus : conditions d'utilisation.