Double bottom pattern : une figure renversante en trading

blank

L’analyse technique regorge de principes et de concepts, dont le double bottom qui va nous intéresser ici.

Tous ces concepts, j’ai bien dit tous sont à connaître. La difficulté consiste toutefois à établir, de façon raisonnée, une lecture des fluctuations existantes… sans donner à ces indicateurs plus d’importance qu’ils n’en ont.

Plusieurs possibilités s’étendent devant vous. Je pense aux principes les plus élémentaires, tels que le price action, qui invite à interpréter la psychologie des investisseurs. Aussi aux plus techniques, comme les indicateurs Ichimoku ou le RSI en bourse. Finalement, il y a les figures chartistes. Celles qu’on analyse pour établir une stratégie.

Aujourd’hui, donc, c’est le double bottom que je souhaite placer sous le feu des projecteurs. Une figure qui en dit “long” sur les intentions des acheteurs. Comment ? Pourquoi ? Laissez-moi vous expliquer.

Jusqu’à 170,00€ OFFERTS sur…

blank

Interactiv Trading

Elue, meilleure formation trading 2024 par ses utilisateurs avec une note moyenne de 4,8/5 sur 4 776 avis d’utilisateurs.

Si vous n’êtes pas encore convaincu par les nombreux utilisateurs satisfaits, vous pouvez découvrir IVT Trading via notre retour d’expérience de 4 années d’abonnement.

Mais revenons au sujet.

Le double bottom : une définition

Le double bottom, en opposition au double-top, est une figure d’analyse technique dite de retournement.[1], au même titre que la figure épaule-tête-épaule par exemple.

C’est la figure idéale à repérer quand les actions plongent. Quand le Bitcoin s’effondre. Ou que les indices devisent. En effet, à ce moment-là, personne ne veut attraper un couteau qui tombe… théoriquement.

Cette représentation forme un W. On la remarque après une tendance baissière. Un tel dessin… alphabétique la rend facile à identifier. Elle se compose…

  • … de deux creux successifs (affichant une taille relativement identique),
  • … et d’une ligne de cou. C’est la résistance majeure à franchir.
Figure chartiste double bottom
Double bottom pattern

Il est simple de la repérer, donc. Mais encore faut-il la comprendre. Car on peut souvent lire, à propos de la bourse ou plus précisément du trading, qu’une valeur en tendance baissière se confirme parfois trop longtemps longtemps. Si longtemps que vous ne pourrez vous rester solvable…

Dès lors, qu’est-ce qui la rend intéressante ? Pourquoi s’intéresser aujourd’hui et maintenant à cette figure ?

Comprendre la formation d’un double bottom en bourse.

Les excès boursiers font partie du quotidien sur les marchés financiers. Les fluctuations en bourse résultent de la confiance… ou de la méfiance qu’accordent les investisseurs au système. Dans de nombreux cas, la panique ou la peur de manquer nourrie par les investisseurs (effet FOMO) entrainent des mouvements irréguliers.

C’était le cas, notamment, lors du flash crash provoqué par le “coronavirus” en mars 2020. On l’appelait encore ainsi à l’époque, et un vent de panique avait soufflé.

Je peux également citer le bull run du bitcoin en 2018 (effet FOMO).

Malgré les fluctuations extrêmes du marché toutefois, les actifs de bonne qualité finissent par retrouver leur juste valeur.

Concrètement, le double bottom est matérialisé par une tendance baissière…

  • … qui s’essouffle et laisse réapparaitre quelques acheteurs (formation du premier creux)…
  • … et qui conduit malheureusement les acheteurs à subir une nouvelle vague baissière. Les vendeurs souhaitent reprendre la main et jettent leurs dernières forces dans la “bataille” (ainsi se forme le sommet, qui devient la ligne de cou)…
double bottom sans prix
  • … c’est alors que les acheteurs se repositionnent sur le dernier support. Ainsi, ils tentent de reprendre la main après cette nouvelle vague baissière. Celle qui signe l’épuisement des vendeurs (traduite par la formation du deuxième creux).

    A partir de cette deuxième tentative acheteuse, il n’est pas rare qu’un retournement de tendance soit observée. Ainsi naît définitivement le double bottom.

En clair, la figure est formée par l’épuisement des vendeurs après un excès baissier ET un parfait timing d’intervention de la part des acheteurs.

Seulement voilà. Pour certains, et plus souvent qu’on ne le croit… il est déjà trop tard. Après un petit entracte plus généraliste, j’y reviens !

Les figures chartistes : cet observatoire des comportements humains

Je me permets un petit interlude. Ce que nous venons de démontrer… laisse apprécier la valeur indicative des figures chartistes. Sans jamais permettre de prédiction, elles donnent lieu à des analyses passionnantes.

En l’occurrence, on suit la fourmilière dans ses déboires. On peut sentir
comment l’inquiétude influence ; au même titre que l’espoir. Rappelons que le trading comporte une grande part psychologique.

L’investisseur malin saura s’affranchir des réflexes épidermiques. Il
observera la patience nécessaire – sans s’endormir pour autant. Est-ce une garantie de réussite ? Non. Mais la sagesse reste préférable à la fièvre acheteuse… ou plutôt vendeuse.

Il me semble important de prendre du recul. Les pertes proviennent
souvent d’une crainte passagère. Le déclin semble définitif… alors qu’il est sans doute éphémère ! On perçoit ici l’analyse technique dans ses forces… autant que dan ses limites. Elle ne révèle jamais la « vérité », mais aide à gagner en subtilité.

Trading et double bottom : comment en tirer profit ?

Si une intervention est justifiée, argumentée… ce n’est pas une erreur selon moi. Dans ce domaine, en tout cas. A court terme, les mouvements boursiers suivent une distribution aléatoire qu’il est impossible de prévoir avec certitude.

Toutefois, pour mettre tous les chances de son côté, il vaut mieux suivre quelques bonnes pratiques.

Il s’agit, entre autres, de se tourner vers un courtier fiable. Sécurisé. Freedom24 est l’un d’eux.

Un bon broker prépare le terrain d’une agréable prospérité. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut aussi travailler l’aspect technique. Revenons-en donc au double bottom et à ses particularités.

Double bottom : n’attendez pas la ligne de cou

Une des pratiques courantes consiste à se rassurer en attendant la formation la plus belle. La plus complète. Celle d’un double bottom[2] idéal, en somme.

C’est maladroit à mon sens.

L’amplitude des W est parfois étroite, alors que la tendance baissière initiale était forte. Plus il existe de déséquilibre entre l’amplitude de la tendance et celle du W, plus il y a de risque que la tendance ne se retourne pas vraiment.

Constatez plutôt :

Double bottom dans forte tendance baissière
Double bottom dans une forte tendance baissière

Je préconise de raisonner plus subtilement face à l’amplitude des mouvements. Il convient de considérer les actifs volatiles… et ceux qui donnent l’impression de pouvoir se retourner plus facilement.

Les traders FOREX apprécient particulièrement cette figure, car les devises se révèlent plus “réversibles”.

Double bottom pattern forex

Double bottom pattern forex

Réaliser des profits : entre anticipation et limitation

Dans la figure du double bottom, la ligne de cou matérialise une résistance. De son côté, la ligne horizontale du premier creux représente un support.

Ce sont des informations précieuses pour observer comment l’action des prix va être impactée par ces zones.

Vous devez vous en servir. Être en capacité d’acheter au premier signal de formation du deuxième creux… et de vendre une partie de vos plus-values à l’approche de la résistance.

Je l’ai souvent dit. Je le répète : dans une approche contrariante, il faut savoir se contenter de petits profits.

Alors certes, il est naturel et courant d’espérer le grand retournement. Cela dit, dans ce cas, on privilégiera des take profit bien calibrés.

Il n’est jamais facile, surtout lorsque l’on débute, de faire les bons choix. Sélection de valeurs, stop loss, money management, take profit, psychologie… sont des notions essentielles à maitriser. D’ailleurs, même quand on de la “bouteille”, il faut rester humble et prudent.

À ce sujet, pour vous aider, je partage également mes connaissances dans mes e-mails confidentiels. Un véritable lieu d’échange et de partage que je vous invite à rejoindre :

Laissez-moi, en guise de conclusion, vous offrir une dernière astuce.

Profiter du double bottom en combinant les unités de temps

Je ne suis pas un inconditionnel des unités de temps. Au fil de mes stratégies, les bénéfices qu’ils dégagent sont négligeables.

Cela dit, lorsque l’on parle des retournements, il vaut mieux être accompagné par les gros capitaux (les institutionnels) qui vont intervenir à partir d’une unité de temps hebdomadaire.

Analyse technique hebdo.

Forcément, la figure sera moins “parfaite”. Les supports et résistances forment plutôt des zones… que des lignes horizontales. Au sein de ces zones peuvent apparaître plusieurs tentatives de rebond.

Ce n’est pas la perfection d’une figure qui doit déclencher une prise de décision… mais bien l’action des prix sur des zones identifiées

Lesformationstrading.fr

Voilà. Vous en savez un peu plus, maintenant, sur une configuration graphique appréciée des analystes techniques !

Le double bottom n’a plus de secret pour vous

Figure simple à détecter, il convient a minima de reconnaître le double bottom. Les traders les plus spéculatifs pourront, eux, chercher à profiter de ses atouts.

Voilà ce que vous venez d’apprendre aujourd’hui :

    • Le double bottom est avant tout une figure de retournement.

    • Il faut faire attention aux tendances fortes qui, même si elles s’épuisent, peuvent reprendre à tout moment.

    • J’ai livré des astuces pour éviter de tomber dans certains pièges. Cela dit,*je me dois de vous rappeler que les performances du passé ne préjugent pas des performances futures.

Maintenant, à vous de jouer !

Partagez vos réflexions. Cet article vous a t-il intéressé ? Avez-vous une expérience à partager ? On échange en commentaires. ❤️


Références

  • [1] Zonebourse, https://www.zonebourse.com/formation/espace_pedagogique/-les-figures-chartistes-de-retournement-de-tendance-124/, [en ligne], dernière consultation le 26 novembre 2021.
  • [2] Richard Snow, https://www.dailyfx.com/education/technical-analysis-chart-patterns/double-bottom-pattern.html, [en ligne], dernière consultation le 26 novembre 2021.

Total
0
Partages
2 commentaires
  1. Merci pour cet article “gratuit”, je regrette une seule chose, l’histoire des volumes qui devrait être combinée a cette pattern.
    On voit dans le graph une tendance baissière dans laquelle les acheteurs tentent de reprendre la main alors que les vendeurs souhaitent la garder, en théorie, il n’est pas rare de constater que les volumes (après la ligne de cou repérée) s’amenuisent de plus en plus. C’est à dire que même si les vendeurs tentent de remettre un cou de collier pour faire repartir la tendance baissière, ils sont de moins en moins nombreux et c’est quand resurgit la hausse qu’il est opportun d’acheter et de prévoir la sortie en fonction de son type de trading.
    J’espère avoir été clair 🙂

    1. Bonjour JEP,
      Nous avons compris votre message et je vous en remercie.
      Effectivement des sorties peuvent aussi s’imaginer en fonction des volumes, même si les volumes sont davantage lisibles selon moi lors des configurations d’achat.
      Une tendance baissière peut se poursuivre de deux manières, soit par la force des vendeurs en présence qui exerce une pression sur les acheteurs, soit par le retrait des acheteurs (ce dernier cas n’entraine pas toujours de volume).
      Tout le meilleur 🙂
      Christopher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires